Deux récidivistes étaient activement recherchés depuis le 10 mai par les forces policières du Nord dans le cadre d’une affaire de vol avec agression. Ils ont finalement été interceptés dimanche rue John Kennedy, Port-Louis, par le personnel de la Field Intelligence Office (FIO) et ont été confiés aux enquêteurs de la Criminal Investigation Division (CID) de la région Métropolitaine Sud.
Le dimanche 10 mai, à 12h50, une ressortissante chinoise, logeant actuellement dans la capitale, se trouvait rue Desroches, derrière le cinéma Majestic, lorsque deux individus se sont approchés d’elle. Ils lui ont arraché son sac à main et l’ont jetée à terre avant de s’enfuir à moto. Quatre heures plus tard, la victime s’est rendue au poste de police de Pope Hennessy afin d’y consigner une déposition et une enquête a été immédiatement ouverte. Dès le lendemain, la Divisional Crime Intelligence Unit (DCIU) a visionné l’enregistrement des caméras de surveillance se trouvant à proximité des lieux de l’agression. Ils ont ainsi constaté que les voleurs avaient pris la direction de Vallée-Pitot après avoir commis leur forfait. Ces images leur ont également permis de dresser un portrait-robot des deux individus. Des opérations de surveillance ont ensuite été montées tous les jours dans la région afin de retrouver les malfaiteurs.
Samedi, des officiers de la FIO en patrouille ont aperçu deux individus à moto, de marque Suzuki, qui semblaient correspondre à la description de l’avis de recherche. Mais du fait des embouteillages, les policiers les ont perdus de vue. Dès le lendemain, le véhicule a de nouveau été aperçu rue Labourdonnais, à Port-Louis. Cette fois, les deux suspects ont pu être arrêtés. L’un d’eux, un marchand ambulant de 27 ans domicilié à Terre-Rouge, possède un casier judiciaire chargé. Son complice, un jeune homme de 21 ans de Ste-Croix, serait également connu des services de police. Tous deux ont aussitôt été remis au personnel de la CID de la région Métropolitaine Sud. Questionnés, ils ont avoué avoir volé la ressortissante chinoise. Ils ont été placés en détention.