La Road Development Authority s’active à un programme de plantation de 4 000 arbres en bordure des autoroutes du Nord et du Sud après la destruction des arbres qui s’y trouvaient afin de faire de la place à de nouvelles voies. Une première mise en terre devrait débuter fin mars/début avril dans le Nord.
Dans un premier temps 2 000 arbres seront replantés des deux côtés de l’autoroute A 13, soit sur le tronçon allant du rond-point de Pamplemousses en direction de Forbach. La deuxième phase des travaux sur cette route est par ailleurs en voie de finalisation entre Forbach et Grand-Baie. Parallèlement, un exercice d’évaluation d’appels d’offres est en cours concernant l’autoroute du Sud. Deux mille arbres seront mis en terre en bordure du tronçon allant de La Vigie à l’aéroport de Plaisance.
Ce programme est entrepris en collaboration avec le Service des Bois et Forêts, chargé entre autres d’identifier les espèces les plus appropriées selon les régions. Il fait suite à une décision du Conseil des ministres, prise l’année dernière, selon laquelle pour chaque arbre abattu dans le cadre de travaux de développement routier, le double du nombre devra être mis en terre. Toutefois, un responsable du dossier à la RDA indique que le nombre de quatre mille est nettement plus élevé que le double de celui d’arbres détruits.
Interrogé d’autre part sur les plates-bandes séparant les deux voies de l’autoroute laissées à l’abandon entre Pailles et Port-Louis alors que l’agrandissement de la route est terminé depuis plus près de deux ans, le cadre de la RDA affirme que des travaux d’embellissement y seront entrepris « bientôt ».