Longue de 2,5 km, la route reliant Riche-Terre à Baie-du-Tombeau, actuellement en voie de réhabilitation, sera ouverte au public bientôt. Lors d’une visite sur le site, ce matin, le ministre des Infrastructures publiques, Anil Bachoo, a dit espérer que ce projet à Rs 90 M aidera à décongestionner cette partie de la région et qu’il sera d’un grand soulagement pour les habitants de Baie-du-Tombeau pour relier la capitale.
Anil Bachoo souligne que cette route était dans un état déplorable : « Il y a eu nombre de doléances de la part des habitants. C’est la raison pour laquelle le gouvernement a décidé de la réhabiliter. » Cette route, qui se trouve dans une zone industrielle et servira également aux futurs développement dans la région, a été élargie pour atteindre 7,5 m et elle sera pourvue de trottoirs d’un mètre cinquante de large de chaque côté. Les travaux incluent aussi la démolition de structures en béton, l’enlèvement des terres, le nettoyage des drains existants, le renouvellement des tuyaux de fourniture d’eau sur environ 2,5 km, l’installation des panneaux de signalisation, le marquage des routes, entre autres. Les travaux ont pris du retard, dit le ministre, « parce qu’il fallait déplacer des pylônes électriques, des tuyaux de la Central Water Authority, entre autres travaux additionnels. » Il a fallu également procéder à l’acquisition obligatoire des terres pour que cette route peut être agrandie. Le climat a également perturbé l’avancement des travaux. C’est la firme chinoise Sino-Hydro Corporation qui est le contracteur pour le compte de Road Development Authority (RDA).
S’agissant des autres projets d’infrastructures routières dans le Nord, le ministre a rappelé les by-pass construits à Goodlands et à Triolet qui ont permis de décongestionner cette partie de l’île. La phase 1 du projet Schoenfeld Road à Rivière-du-Rempart a également été complétée. La deuxième phase de ce projet sera entamée dans les mois à venir.