L’histoire est peu banale et fait actuellement jaser dans beaucoup de maisons de ce gros village du nord de l’île. Une mineure de 14 ans, qui avait été portée manquante de son domicile, a avoué avoir eu des relations sexuelles avec deux garçons âgés de 16 et 19 ans, en différentes occasions. Ce qui choque le plus, c’est que dans un des cas, l’acte s’est déroulé sur le balcon d’un collège d’Etat du Nord, un samedi. Du reste, la police a procédé à une reconstitution des faits dans ledit collège, hier, en présence du suspect de 19 ans. Ce dernier est marié et père d’un enfant âgé de 8 mois. Quant à la mineure, elle a affirmé dans sa déposition qu’elle a eu des relations sexuelles avec les deux hommes parce que « I love both boys… »
Selon les informations recueillies par Week-End autour de cette étrange affaire, c’est la disparition de leur fille qui aurait poussé les parents à rapporter le cas à la police. Lorsque la police a retrouvé la fille en question, qui est une étudiante de 14 ans, cette dernière a avoué avoir disparu momentanément dans le but d’avoir des relations sexuelles avec le garçon âgé de 16 ans. Cependant, a-t-elle affirmé aux enquêteurs, ce n’est pas la première fois qu’elle a des relations sexuelles. Dans son récit, elle devait balancer le nom d’un autre jeune, âgé de 19 ans. Elle maintient être passée à l’acte car elle aime ces deux garçons. Celui âgé de 19 ans est marié et père d’un nourrisson de 8 mois. Les enquêteurs sont littéralement tombés des nues en apprenant que l’adolescente et son « petit ami » de 19 ans sont passés à l’acte sur le balcon d’un collège d’Etat.
Nantis de ces informations, la police régulière et la CID ont procédé aux arrestations des deux suspects en fin de semaine. Les deux adolescents sont passés aux aveux. Ils affirment tous deux être amoureux de la mineure et tous deux vouloir l’épouser. Celui âgé de 19 ans confirme, pour sa part, avoir eu des relations sexuelles avec elle dans un collège du Nord, un samedi, après qu’elle en a eu terminé avec ses leçons particulières dans ledit établissement.
L’adolescent en question a été conduit hier dans ce collège d’Etat pour un exercice de reconstitutions des faits. Les deux garçons ont été provisoirement inculpés d’une charge de « causing child to be sexually abused. »