La nouvelle année est enfin arrivée avec les célébrations et les soirées arrosées. Repas trop riches et trop arrosés, fatigue ambiante, virus qui traînent, stress de la reprise… En ce début d’année où les crampes d’estomac et maux de tête – même si l’on a fait attention à ne pas avoir la main trop lourde sur les cocktails – ont remplacé l’envie de faire la fête. L’organisme a besoin de reprendre ses forces. Pour un démarrage en douceur, piochez dans les astuces naturelles.

Continuez de boire, oui mais de l’eau !

Le lendemain des repas de fête, il est encore et toujours nécessaire de reconstituer des réserves hydriques. La consommation d’alcool déshydrate en effet beaucoup mais il est rare que l’on s’en rende compte en temps réel. Il vous faut vous hydratez et boire encore et encore mais attention, il faut boire de l’eau. 1,5L minimum par jour, même lorsqu’on ne ressent pas encore la soif! Sachez que pour bénéficier d’un sommeil réparateur après un repas de fête, il est nécessaire de boire beaucoup d’eau avant d’aller dormir, quitte à devoir se lever en pleine nuit pour une envie pressante ! De même, au réveil, buvez de l’eau à température tiède ou des tisanes, plus elle est à température proche de celle du corps, plus elle est absorbée rapidement par l’organisme.

Retrouver de l’énergie avec du café

Après avoir bu de l’eau, le café est un bon moyen pour retrouver l’énergie perdue dans les fêtes de fi n d’année. Prenez-en le plus tôt possible pour que l’organisme absorbe la caféine rapidement. Elle contracte ainsi les vaisseaux sanguins du cerveau qui ont été dilatés par l’alcool. Il n’est pas conseillé d’en boire trop cependant car le café est diurétique. Plus vous en prenez, plus vous serez déshydraté. A défaut de le boire pour sortir de son coma du matin post-fiesta, mastiquez quelques grains de café avant de boire un verre d’eau. Cela s’avère efficace quand on est barbouillé au réveil.

Boire du citron

Le citron renforce les défenses immunitaires, favorise la digestion, stimule la circulation, booste le tonus et la vitalité, désinfecte… N’en jetez plus, le citron a tout bon niveau vertus thérapeutiques. Consommez-en donc à haute dose, jusqu’à quatre jus de citron par jour dans un peu d’eau chaude ou froide. Cela draine et c’est dépuratif. Surtout le matin à jeun!

Parier sur la menthe poivrée

Riche en menthol aux propriétés rafraîchissantes, l’huile essentielle de menthe poivrée est l’ingrédient à avoir sous la main. Après une fête alcoolisée, elle aide à soulager la sensation de soif intense et aide l’organisme à régénérer et restaurer le foie. L’huile essentielle de Menthe poivrée est aussi LA référence pour lutter contre les migraines bien ancrées. Deux gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée sur un mouchoir et une bonne inspiration, aide à se débarrasser de la sensation de nausée… Ou alors, essayez de mélanger une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée et une goutte d’huile essentielle de gingembre dans une cuillère de miel, le tout dans de l’eau chaude. Efficace.

Adopter le ginseng

Très utilisé dans la médecine traditionnelle asiatique, le ginseng permettrait entre autres de réduire efficacement les symptômes de gueule de bois. Il est aussi réputé pour agir sur la fatigue et la tonicité, la libido, le système immunitaire, les capacités intellectuelles ainsi que les inflammations… Il est recommandé de prendre entre 800 mg et 2 g de ginseng par jour pour tonifier son organisme. Les quantités hautes sont importantes en cas de grande fatigue ou en prévention d’une période de surmenage. Il est important de ne pas dépasser ces dosages, car le ginseng peut surexciter et provoquer des diarrhées et de l’hypertension. A savoir que le ginseng est déconseillé aux femmes enceintes et aux enfants. Pour votre cure en ce début d’année, faites bouillir une cuillère à café de racines broyées de ginseng dans 250 ml d’eau, en laissant infuser dix minutes. La décoction est à boire tout au long de la journée.

S’abonner au tea tree
Antiseptique naturel, l’huile de tea tree, est un allié en toute saison. En hiver, il est recommandé contre les refroidissements et la grippe. Autrement, s’il aide à booster nos défenses naturelles. Le tea tree est aussi une huile essentielle utilisée comme tonifiant général de l’organisme. En inhalations ou en friction, diluer quelques gouttes d’huile essentielle de tea tree à une huile végétale. Salvateur.

Boire du thé vert

Le thé vert nettoie en profondeur l’estomac, et aide à brûler les calories et permet aussi d’apaiser le mal de tête. Une tasse de thé vert contient autant de propriétés antioxydantes que cinq portions de fruits et légumes ou 400 mg de vitamine C. Optez pour des infusions de cinq minutes maximum, soit 2 grammes de thé pour 250 ml d’eau. A boire en dehors des repas plusieurs fois par jour et avant 17h pour ne pas risquer l’insomnie.
Miser sur l’anis étoilé

En cas de digestion difficile et lorsque vous vous sentez lourd après le repas, adoptez la tisane d’anis étoilé qui facilite la digestion, calme les inconforts digestifs et rééquilibre la flore intestinale. Déposez trois ou quatre étoiles dans le fond de la tasse, couvrez d’eau bouillante et laissez reposer dix minutes sous un couvercle. A boire un quart d’heure avant le repas, ou une heure après.

Boire du lait de coco ou un jus de tomates

Si votre estomac le supporte, buvez un grand verre de jus de pamplemousse, d’orange ou de tomates. Ce dernier possède un antioxydant puissant, ainsi que du fructose et de la vitamine C, efficaces pour éliminer l’alcool. Privilégiez aussi le lait de coco connu pour aider les lendemains de soirée. Grâce à son pouvoir hyper-hydratant, l’eau de coco aiderait fortement à réhydrater notre corps et à faire disparaître ce foutu mal de tête. Très riche en divers minéraux (calcium, fer, magnésium, phosphore, potassium, sodium), elle s’avère aussi être une très bonne source d’énergie pour notre organisme. L’eau de coco serait aussi le meilleur allié de notre système digestif souvent mis à mal par une consommation excessive d’alcool. Cette boisson aux bienfaits incontestables agirait donc comme un tonique digestif qui améliorerait la digestion.

Manger des fruits et des légumes

Laissez de côté les repas riches. Le mot d’ordre : beaucoup de légumes, cuits ou crus. Détox par excellence, ils contiennent tous les nutriments indispensables pour bien démarrer l’année. L’objectif est de faire le plein de potassium, qui accélère le drainage. Afin d’y parvenir, mangez des bananes, des kiwis et pourquoi pas des épinards. Il vous faut aussi des fibres qui piègent les toxines et les évacuent dans les selles, des antioxydants qui réduisent les inflammations et boostent les organes émon­ctoires (le foie, les reins, les intestins, la peau et les poumons). Consommez des fruits et légumes à chaque repas, en évitant les matières grasses. Remplacez le beurre et la crème par des huiles végétales, cuisinez à la vapeur ou au four.

Un peu d’activité physique…

Parmi les aliments plébiscités au moment des fêtes de fin d’année, les produits caloriques sont particulièrement nombreux. Le problème, justement, c’est qu’on ne brûle pas assez de calories quand on passe des heures à table, dans le plaisir de la convivialité et des conversations ! Vous vous dites, courir, mais quelle idée? Pourquoi s’infliger cela en ce début d’année, vous arrivez à peine à vous lever! Parce que le footing permet de transpirer et ainsi, de libérer les toxines accumulées par les excès, qui, comme leur nom l’indique, sont nocives pour votre corps, et fatiguent. Si vous êtes flemmard, prévoyez de marcher un minimum pour vous rendre au travail. Et si vous êtes vraiment dans l’incapacité de toute activité un tant soit peu physique, en plan B, prenez un bon bain chaud pour suer. Encore mieux: si un hammam ou sauna sont à proximité, foncez. Puis buvez… De l’eau.