Après la pose de la première pierre du nouveau caveau du Père Laval par Mgr Maurice Piat dimanche, la construction démarre ce mardi. Dix mois de travaux seront nécessaires, l’objectif étant que le nouveau caveau soit prêt pour le pèlerinage de 2014, soit à l’occasion du 150e anniversaire de la mort du Père Laval. Le diocèse de Port-Louis réitère son appel à la population pour une contribution financière à la réalisation de ce projet, au coût de Rs 25 millions.
La cérémonie de la pose de la première pierre symbolique dimanche s’est déroulée en toute simplicité et dans une ambiance de prières. L’architecte Sylvie de Leusse, qui a conçu les plans, Berty Gérard, le constructeur, et Joe Lascar, le tailleur de pierre, étaient présents pour l’occasion, de même que quelques paroissiens de Ste-Croix et de personnes venues se recueillir au même moment sur le caveau du Père Laval.
Selon le calendrier des travaux, le nouveau caveau devrait être prêt en juin prochain, date à laquelle est prévu le transfert du sarcophage. Les ouvriers entameront ensuite la rénovation du caveau actuel pour en faire, selon les plans d’architecture, un espace de recueillement et de prières pour les pèlerins avant d’accéder au caveau proprement dit. L’ensemble des travaux devrait être complété début août 2014, soit pour les célébrations du 150e anniversaire de la mort du Père Laval.  
Le contrat pour les travaux a été octroyé à Berger Construction Ltée à la suite d’un appel à candidatures. « C’est un honneur d’avoir obtenu ce contrat. Ce qui m’a motivé à envoyer ma proposition est que l’entreprise se trouve à Ste-Croix et que la majorité des employés sont dans la paroisse. Nous n’aurons aucun problème à respecter les délais et à travailler avec toutes ces personnes qui sont directement concernées par le caveau du Père Laval et qui suivront le déroulement des travaux », explique Berty Gerard, directeur de Berger Construction, soulignant qu’il est dans le secteur du bâtiment depuis 1989.
Ce projet nécessite un investissement de Rs 25 millions, ce qui reste à ce jour un gros souci pour le comité de coordination. Le père Bernard Hym, directeur du Centre Pèlerinage Père Laval, réitère son appel aux Mauriciens en général pour une contribution financière, en insistant une fois de plus sur le « caractère rassembleur » du Père Laval, en témoigne la foule se rendant au pèlerinage annuel de Ste-croix, constituée des différentes composantes de la population mauricienne.
« C’est l’occasion pour les Mauriciens de se joindre ensemble pour un geste concret envers le Père Laval. Les générations futures ont besoin de témoignages de leurs aînés pour continuer à construire l’unité et le mauricianisme. La participation de la population à la construction de ce nouveau caveau sera le signe de cette unité profonde », croit le père Hym. Les Mauriciens peuvent déposer leurs dons dans le tronc se trouvant dans le caveau ou envoyer un chèque libellé au nom de « Caveau Père Laval ». Dans ce dernier cas, ils devront se renseigner auprès du Centre Père Laval.