L’écurie Maingard, qui a signé Jim Cassidy pour les deux meetings restants de la saison régulière, a présenté sa nouvelle cravache ce matin à l’Ice Axe Lodge. Le courant est très vite passé entre le Néo-Zélandais aux 100 victoires de Groupe 1, son employeur et surtout son nouvel entourage.
Décontracté mais sûr de lui, Cassidy, 51 ans, est très positif dans sa nouvelle approche au Champ de Mars, un hippodrome qu’il a déjà découvert le temps d’une journée internationale en 2004 et une victoire avec Game Lodge. « I can win one, two, three or four races, even six to please Ricky ». C’est l’état d’esprit qui anime cette légende vivante qui sera en action dès samedi.
Par ailleurs, suspendu pour deux journées pour careless riding sur Tube Wave dans la 8e course de samedi dernier, le jockey Jeanot Bardottier a fait appel. Il sera donc en selle samedi.
En ce qui concerne le week-end international hippique (6-7 décembre prochains), les choses s’activent du côté du Mauritius Turf Club. Deux journées à huit courses dont une sera réservée aux cavaliers mauriciens et une autre aux cavalières de la Fegentri, dont la dernière manche du championnat se dispute toujours au Champ de Mars, seront au programme. Le plateau des jockeys prend forme. Parmi les invités confirmés, le Brésilien Sylvestre de Sousa, l’Australien Damien Oliver, le Français Maxime Guyon, l’Indien Sandesh Akhade, le Panaméen Eduardo Pedroza, l’Emirati Ahmed Ajtebi et le Mauricien Akash Aucharuz.
Le Français Stéphane Pasquier et le Britannique Adam Kirby pourraient compléter le plateau aux côtés de Johnny Geroudis ou Cédric Ségeon (Cravache d’Or 2014), et Rye Joorawon ou Jeanot Bardottier (Cravache d’Or locale 2014).