À deux semaines du coup d’envoi de la saison 2013, les choses se précisent au sein des différentes écuries. Après Cédric Ségéon, Mark Neisius et Dereck David sont les deux autres cavaliers à être sur place. En attendant d’obtenir son permis de travail, la nouvelle cravache de Vincent Allet était présente hier matin au centre Guy-Desmarais, alors que le Sud-Africain de Rameshwar Gujadhur a déjà chaussé les étriers à Port Louis.
C’est aux alentours de 7h que Dereck David est arrivé à Floréal, accompagné de sa fiancée Kursty et de Maurice Allet. Le Sud-Africain s’est dit d’emblée impressionné par le set-up du centre, qu’il n’a pas hésité à qualifier de « beautiful, lovely horse area. » Dereck David a déjà monté à Maurice dans un passé pas trop lointain. C’était en 2009, à l’occasion du week-end international. C’est l’atmosphère électrique que dégage le Champ de Mars qui l’a motivé à tenter l’aventure mauricienne, nous a-t-il confié. « I am now looking forward to a successful partnership with my new boss », a déclaré celui qui était jusqu’à tout récemment attaché à l’entraîneur Alec Laird en Afrique du Sud. Par ailleurs, Mark Neisius a déjà obtenu son permis de travail. Le Sud-Africain, qui a rempilé pour une saison supplémentaire chez l’écurie Rameshwar Gujadhur, était à l’oeuvre hier matin à Port-Louis où il a piloté Polar Bound, qui sera selon toute vraisemblance le porte-drapeau de son écurie dans la Duchesse, prévue le 30 mars.
Par ailleurs, plusieurs chevaux ont été soumis à un strong canter hier matin au centre Guy-Desmarais et ils ont été nombreux à avoir tapé dans l’oeil de ceux présents. Les chevaux de Rousset semblent sur montante, comme en témoignent les prestations de Lord Googol, Ghost Dog et Seeking Angelo. Ces chevaux respirent la grande forme et méritent toute l’attention des turfistes. Chez Merven, qu’on annonce déjà comme l’écurie à suivre en ce début de saison, le rythme y va crescendo. Ceux qui ont retenu l’attention en ce vendredi matin sont Even Chance et Ball Park, qui ont travaillé sous le regard attentif de Benoît Noël.
Du coté de l’écurie Rameshwar Gujadhur, la très belle forme de Beach Club a aussi retenue l’attention. Il a été entraîné avec le plus grand soin par Jeanot Bardottier, qui vient de reprendre le chemin de l’entraînement. Au sujet de l’apprenti mauricien, on pourrait avancer qu’il est loin de son poids de forme. À noter que Beach Club est un cheval qui court bien sur sa fraîcheur. Son compagnon d’écurie Diamond Light semble pour sa part prêt pour la grande rentrée. Il a été impressionnant d’aisance sous la selle du jeune Aklesh Reedoye.
Lividus, de l’écurie Maigrot, a aussi paru dans de belles dispositions, de même que Pageantry, patiemment entraîné par Yashin Emamdee. Les sujets de Gujadhur n’ont pas été en reste. Les Tandragee, Acuppa et autre Snappy ont tous laissé une excellente impression lors de leur passage sur la piste. Torero débordait d’énergie et Dinesh Sooful a eu toutes les peines du monde à canaliser ses efforts.
À noter que plusieurs chevaux du dernier contingent arrivé le 2 février se sont dégourdis les jambes en ce vendredi matin. Ils sont Blue Lord, In The Frame, Istiqraar, On The Muscle, Rasheed et Sheriff Marshall de l’écurie Allet, Sweep Forward de l’écurie Gujadhur, Kalinago et Storm Alterno de l’établissement Perdrau, Oceans Edge de l’écurie Maigrot et Albert Dock, nouveau protégé de Rameshwar Gujadhur.