Si tout commença le 14 ami 1983, on pourrait aussi dire que son coup d’essai fut un coup de maître. Il devait non seulement remporter sa première course dès sa première tentative mais son établissement fut aussi sacré champion à l’issue de la saison. Samedi dernier, il est devenu le nouveau recordman de victoires avec 656 réussites dans l’escarcelle détrônant au passage son frère Philippe.
De 1983 à 2013, que d’années se sont écoulées depuis la première victoire d’Alla Turca, piloté par Denis Mc Clune ! Mais avant d’obtenir sa licence d’entraîneur, Serge Henry dut s’armer de patience.
« Vous n’êtes pas sans savoir que mon père possédait une écurie dans les années soixante. J’avais alors 26 ans mais il m’avait considéré comme étant trop jeune à l’époque. C’est ainsi que ce fut Ram Ruhee qui prit la relève de l’écurie quand mon père se retira. Il faut souligner que Ram Ruhee était déjà avec mon père comme propriétaire. Les années soixante furent surtout marquées par les Mystic Snow et Chickadee. J’ai dû donc attendre 22 longues années avant d’obtenir une licence d’entraîneur.»
Le samedi 28 septembre 2013 fut l’heure de la consécration avec le nombre record de victoires au Champ de Mars à la clé.
« Ce nombre record de victoires n’aurait pas été possible sans le soutien de ma famille et de tous les membres qui ont fait partie de l’écurie. Mon épouse Linda m’a été d’un apport indéniable. Mes enfants aussi. Il y a eu Jean-Michel et c’est maintenant Nathalie qui m’assiste. Sans tout ce beau monde, rien n’aura été possible. Je dois aussi faire ressortir que si mon frère Philippe était toujours en action, je n’aurais pas battu son record. Il demeure l’un des plus grands qu’on a eu l’occasion de voir à l’oeuvre. Je dois aussi remercier tout mon personnel dont mon vétérinaire Hurryduth Bissessur et mon chef palefrenier Antonio Christome », a tenu à préciser Serge Henry.
En trente ans de carrière, il va sans dire que les victoires ont été les unes plus belles que les autres et qu’il est aussi difficile de se souvenir de toutes. 30 années, c’est long. De grands chevaux, il y en a eu beaucoup dont Disco Dazzler et Articflo. Les victoires classiques ont aussi été nombreuses. Cinq Duchesse avec Disco Dazzler (1985), Sidwell (1992), Alexei (1997), Spanish Drummer (1999) et Chief Editor (2001). Une Barbé Cup et une Coupe d’or avec Alexei et Brief Affaire en 1997 et 1993 respectivement. Pinehurst (1998), Gwinganna (2000) et Shah’s Star (2001) ont été les vainqueurs dans La Maiden Cup.
Il faudra aussi retenir huit titres d’écurie championne. Après un premier en 1983, il y eut cinq couronnements de 1996 à 2000, un autre en 2006 et le dernier en 2008.