Les travaux en cours à Rose-hill.

Attendue le 2 août, la phase de “Request for proposal” du projet du Terminal urbain à Rose-Hill a,  une nouvelle fois, été repoussée au 4 septembre prochain. La première fois que le deadline avait été repoussé remonte au 5 juillet dernier.

Pourquoi autant d’extensions alors qu’un grand nombre de soumissionnaires – et non des moindres, selon nos informations – auraient déjà affiché leur prétentions? D’autant plus que la municipalité s’est privé, suite à une décision du Conseil, du Rental of land at a lease rental value de Rs 19 M tel que déterminé par la Real Estate Department du ministère des Finances. Cette somme qui lui aurait été remise annuellement par le promoteur lui aurait permis d’assurer ses responsabilités en ce qu’il s’agit des services de nettoyage, d’entretien de l’éclairage public, d’ouvrages de drainage ainsi que des systèmes d’approvisionnement en eau et d’assainissement en place.

Le maire des villes-sœurs est, néanmoins, resté évasif sur toute la question, se contentant de souligner que cela relève du promoteur qui aurait demandé plus de clarifications sur les contours du projet dont l’aménagement se fera sur une superficie de deux arpents, à bail pour une période de 60 ans. Selon Ken Fong, la principale interrogation de Larsen & Toubro porte sur la superficie de la plate-forme du métro. La firme indienne a, d’autre part, enclenché une nouvelle étape dans ce chantier d’envergure avec la pose de pilotis autour de la place Cardinal Jean Margéot en direction de l’ex-promenade Roland Armand en vue d’accommoder l’Elevated Rail Track sur cette partie du trajet.

Selon le calendrier des travaux, le terminal devra être opérationnel en septembre 2019, date à laquelle les Urbos 100 3e génération commenceront à desservir la ligne Port-Louis.