Photo illustration

La mise en opération de la Phase 1 du projet Metro Express continue d’être reportée, contrairement à ce que les autorités, y compris le Premier ministre, Pravind Jugnauth, avaient indiqué lors du “Soft Launch” du projet le 3 octobre dernier. S’il était annoncé avant la dissolution de l’Assemblée nationale que les passagers circuleront gratuitement à bord des Urbos 100 desservant le tracé entre Rose-Hill et Port-Louis, les choses ne semblent pas se passer comme prévu.

Le nouveau ministre du Transport et du Métro, Alan Ganoo a s annoncé que ce n’est qu’avant la fête de Noël que les Urbos seront mis en circulation. En ce qui concerne le rapport de l’Independent Safety Assessor, Italcertifer, le nouveau ministre du Transport tente de garantir que tout ce certificat sur l’aspect sécuritaire du projet métro sera obtenu « avant la fin de l’année ». Lors d’une fête de fin d’année hier à la Corporation Nationale de Transport (CNT), Alan Ganoo a expliqué que le métro « sera opérationnel avant la fin de l’année », soit durant la dernière semaine de décembre, avec l’achèvement des travaux de la phase 1.

Tout en confirmant que le premier mois d’opération serait gratuit, le ministre ne donne pas d’indication précise sur le nouveau calendrier de gratuité. « Le métro pourra opérer avant la fin de l’année et sera gratuit. Ce n’est que l’année prochaine que les trajets seront payants », a-t-il affirmé. Il concède que ce n’est qu’après le démarrage des opérations que les autorités concernées pourront déterminer pendant combien de temps les trajets resteront gratuits aux usagers.