« Je serai guidé par les principes d’impartialité et d’équité », a déclaré Razack Peeroo dès qu’il s’est installé dans le fauteuil de Speaker après sa prestation de serment devant le Clerk de l’Assemblée nationale, R.R. Dowlutta.
La séance de ce matin a démarré sans personne à la place du Speaker, Pradeep Peetumber, le Deputy Speaker étant resté à sa place dans l’hémicycle. Il est alors revenu au Clerk de demander au Premier ministre de présenter sa motion proposant le nom du nouveau Speaker. Sur quoi, Navin Ramgoolam s’est levé pour faire sa proposition conformément aux dispositions de la Constitution : « I move that Abdool Razack Mahomed Ameen Peeroo, GOSK, SC be elected Speaker of the House. » La motion a été secondée par le DPM Rashid Beebeejaun et adoptée par la majorité en présence des membres du MSM ainsi que d’Eric Guimbeau, Francisco François et Cehl Meeah.
Retraçant la carrière du nouveau Speaker, Navin Ramgoolam a observé qu’il est un « well-known figure, both as a barrister and as a politician ».
Il a rappelé que Razack Peeroo a été élu aux élections générales de 1976 sous la bannière du Parti de l’Indépendance, une coalition du Ptr et du CAM. Ses deux autres colistiers dans cette circonscription étaient Rajkeswur Purryag et Iswardeo Seetaram. Ils ont tous deux occupé des fonctions ministérielles dans le gouvernement de sir Seewoosagur Ramgoolam. Par coïncidence Rajkeswur Purryag et Iswardeo Seetaram ont servi en tant que Speaker alors que Razack Peeroo s’apprête à occuper le poste de Speaker.
Razack Peeroo a aussi été élu au Parlement sous la bannière du Parti travailliste en 1991 et sous la bannière de l’Alliance Ptr-MSM en 1995.
Le Premier ministre a observé que ses qualités ont été reconnues aussi bien sur le plan local qu’international et a été décoré à plusieurs reprises. En effet, il a été fait « Grand Officer of the Order of the Star and Key of the Indian Ocean » (GOSK) en 2006. En 2010, il a été élevé au rang de Senior Counsel. « I have no doubt that Razack Peeroo will serve the House with the same exemplary distinction he has always displayed in his previous responsibilities. »
Razack Peeroo a rendu hommage à son prédécesseur, Kailash Purryag, dont le Speakership a été apprécié de tous.
Razack Peeroo a été « called to the bar » en 1972 en Grande-Bretagne et a fait son entrée au barreau mauricien en 1974. Il compte aujourd’hui quelque 25 ans de pratique à Maurice. Il est spécialisé dans la rédaction des textes de loi et paraît assez souvent dans des cas en appel devant la Cour suprême. Il agit également comme consultant et conseiller légal dans des résolutions de conflits. Il a été Attorney General entre 1995 et 2000 et a aussi occupé les fonctions de ministre du Travail. Il a supervisé la préparation de plusieurs textes de loi dont la Copyright Act, la Human Rights Act et la Bail Act ainsi que la révision de la Company Law. Il a aussi participé dans la préparation de la législation sur l’arbitrage.
Abdool Razack Peeroo est membre du Lincoln’s Inn et a été formé au Council of legal Education à Londres et au King’s College à l’Université de Londres où il s’est familiarisé avec le droit civil français.
Les membres du MSM ont quitté l’hémicycle après l’élection du Speaker et à la reprise des débats sur le discours-programme. C’est le ministre de la Pêche, Nicolas Von Mally, qui a été le premier à intervenir sous ce chapitre. Il a été suivi de Cehl Meeah et du VPM et ministre des Infrastructures publiques, Anil Bachoo. Tout porte à croire que les débats sur le discours-programme prendront fin mardi prochain avec les interventions du Premier ministre adjoint Rashid Beebeejaun et du Premier ministre Navin Ramgoolam.
Les travaux parlementaires se poursuivront dans l’après-midi avec la présentation du budget supplémentaire par le VPM Xavier-Luc Duval. Trois autres projets de loi figurent à l’ordre du jour : The Mauritius Broadcasting Corporation (Amendment) Bill, The Protection of Human Rights (Amendment) Bill, The Police Complaints Bill et The National Preventive Mechanism Bill.