La nouvelle entreprise mauricienne, Mascareignes Connect a lancé le premier service Internet des Objets la semaine dernière à Ebène pour Maurice. Cette société fondée par des directeurs réunionnais et mauriciens utilise les technologies de l’équipementier et opérateur mondial Sigfox.
Johnny Law Yen et Ken Yip Tong, les directeurs fondateurs de Mascareignes Connect, et Roger Bigaignon, le General Manager de l’entreprise mauricienne, ont révélé les caractéristiques du réseau et des services. Bruce Chane, directeur de IO Connect, a présenté les avantages de Mascareignes Connect avec des exemples d’utilisation des réseaux et services proposés.
“Notre entreprise est présente dans divers secteurs d’activité à la Réunion. Nous avons ajouté à ce portefeuille l’activité IoT en 2016, en ayant la licence pour le sud-ouest de l’océan Indien. Le lancement de Mascareignes Connect à Maurice est logique, vu le développement dans cette île et les perspectives d’utilisation dans de nombreux domaines, sans oublier les smart cities. Nous sommes là pour soutenir les entreprises et les organisations gouvernementales en apportant les dernières technologies”, dit John Law Yen, co-fondateur et président de Mascareignes Connect, et directeur du groupe réunionnais Solynvest. Pour  Ken Yip Tong, co-fondateur et directeur de Mascareignes Connect, “l’île Maurice a besoin des dernières technologies pour franchir un nouveau cap de développement. La solution IoT que nous proposons peut être appliquée dans de nombreux domaines, dans le secteur privé et dans les services gouvernementaux, pour créer de la valeur ajoutée et servir le public. Nous avons le soutien de notre partenaire Sigfox, un pionnier dans ce domaine et qui a déjà une forte présence dans 32 pays.”
Le domaine d’application de l’IoT est sans limites. Parmi les utilisations possibles, on peut citer : la gestion des consommations d’énergie de bâtiments ou de complexes résidentiels, entre autres. Ce service B2B innovant utilise un réseau d’antennes de haute technologie qui couvre actuellement 80% de Maurice. Ces antennes captent des données transmises par des objets IoT et les mettent à disposition de leurs propriétaires/utilisateurs sur le cloud internet.
De nombreuses entreprises mauriciennes ont déjà manifesté leur intérêt pour les services proposés par Mascareignes Connect afin d’optimiser leurs opérations ou pour servir leur clientèle. D’ici 2020, il est prévu que 50 milliards d’objets soient connectés à des services IoT dans le monde, pour un chiffre d’affaires de 470 milliards de dollars.