Afin d’accueillir la nouvelle année, il y une tradition qui perdure pour de nombreux compatriotes issus de divers communautés et embrassant différentes fois, c’est de célébré des cctions de grâce le jour du Nouvel An, à travers les temples, les lieux sacrés et les églises. On a constaté que c’est aussi une occasion pour certains de fleurir des tombes de proches disparues dans les cimetières ces Mauriciens se sont fait un devoir de mémoire envers leurs êtres chers. La spiritualité en effet occupe une place importante dans la vie quotidienne de nos compatriotes et les religions dans l’île sont vécues d’une façon intense, à travers les prières, les jeûnes, les rituels et autres offrandes. Les étrangers l’ont remarqué et sont émerveillés devant une telle ferveur.
La Commission Justice et Paix du diocèse de Port-Louis, a fait dire la messe annuelle, dans le cadre de la Journée Mondiale de la Paix, dans la paroisse de Saint François Xavier, à Port-Louis. Présidée par l’évêque, Mgr Maurice Piat, cette cérémonie a attiré un grand nombre de fidèles venant de la région et de différentes paroisses et au cours de laquelle le vicaire général, Jean-Maurice Labour a centré son homélie sur le thème « Pour construire la paix, servons le Bien Commun ».
Les fidèles après la sortie de messe, ont exprimé leurs voeux de nouvel An au Mgr. Maurice Piat sur le parvis de l’église