Chanter le terroir sans résister aux influences jazzy, reggae, dancehall : c’est le pari qu’a réussi Denis Larose, 33 ans, jeune chanteur mauricien qui fait figure de révélation musicale. Il a façonné avec Eric Carter (auteur, mélodiste, interprète) un deuxième album intitulé ACAP (diminutif d’a cappella) sous son label ER Music Record Ltd. L’artiste a interprété en live, début juin, deux morceaux de son nouvel album et a accompagné Eric Carter à la guitare sur une version acoustique de la chanson No Stress. Rencontre avec le chanteur, producteur, chanteur-compositeur et arrangeur musical.
C’est dans le répertoire Benny B et de Snow’s Ragga Muffin que Denis Larose puise à l’âge de 14 ans. Il apprend aussi à jouer de la guitare. Plus tard, il ira piocher dans les sons des Guns N’ Roses, Jimi Hendrix, Nirvana, Iron Maiden et d’autres groupes de hard rock. La découverte des Boyz II Men s’avère déterminante pour Denis. Il développe un intérêt pour l’harmonie vocale. Denis écrit son premier texte à 15 ans, une chanson d’amour intitulée Dreaming of You. À signaler qu’il a évolué dans le circuit hôtelier au sein d’un groupe a cappella, Back 2 You, Il a appris à jouer entre-temps du piano, seul, et a créé son propre groupe a cappella, 5 Piece Harmony. Pour conclure ce bref parcours, Denis Larose a gagné un concours de chant organisé par la MBC. Il a aussi signé avec Cassiya Productions pour son premier album Enn zour.
Denis a enchaîné en 2011 des chansons a cappella telles Differens et Sanz twa. C’est l’influence d’un ami de longue date, Eric Rima, connu sous le nom de scène Eric Carter, qui le fera s’inscrire dans la lignée des chanteurs a cappella. Eric Carter, qui connaît déjà un rayonnement international, décide de produire l’album de Denis. Le chanteur propose avec l’aide de Carter ACAP, un album de 10 titres, dont huit a cappella et deux morceaux instrumentaux. Denis revendique son autonomie – voix, arrangements et enregistrement – avec l’aide de son frère Kersley, qui assure les parties vocales graves. « Je pense positif et mes chansons reflètent mon état d’esprit… C’est un album sur la tolérance, le respect et l’amour… », dit-il.
Huit chansons impeccables, illustrant avec élégance ses influences (séga, dance, ballade, R&B). Le nouveau projet de Larose montre qu’il a beaucoup appris sur lui-même. On a la sensation qu’aucune chanson ne se ressemble, que chacune a son propre univers et que la relation d’amour est sans doute le fil conducteur de tout ça. Sans bruit mais par sa voix, Denis Larose revitalise le répertoire local. La nouvelle scène semble se construire entre voix et émotion. Avec un programme varié, la voix se devait d’être à la hauteur, et le mélange des cultures (jazz,séga, R&B, hard rock) est des plus réussis. Entre chant a cappella et tentation instrumentale, le public se laissera vite séduire par la qualité des interprétations et des arrangements, mais aussi par l’authenticité, la sincérité et la complicité qui se dégagent du disque de Denis Larose.