Après six ans d’absence, Mr Snype est de retour dans les bacs avec son troisième album, Rodriguais. L’opus de neuf titres s’imprègne de musique traditionnelle rodriguaise, avec les mélodies rythmées de l’accordéon.
Mr Snype, c’est avant tout une voix, reconnaissable à la première intonation. À 32 ans, le natif de St Gabriel, Rodrigues, sort son troisième album, six ans après son précédent enregistrement en studio.
Pour le chanteur, ce CD est l’album de la maturité. “Je me suis assagi. Mes fans le ressentiront à l’écoute de cet album. Un opus un peu jazzy et qui s’inscrit dans la direction où je veux faire évoluer ma musique. Je souhaite que les fans apprécient le travail derrière l’album. Je sais qu’ils l’attendent depuis longtemps.”
Évolution
Ce long intermède hors des studios l’a vu grandir musicalement. “J’ai rencontré pas mal de gens avec qui j’ai partagé beaucoup de choses. Au niveau de la compréhension de la musique même, j’ai énormément progressé. J’ai d’ailleurs assuré l’arrangement musical de mon album. Je dois dire que la création de l’opus a été un grand moment de partage entre les musiciens et moi. Nous avons tout fait avec professionnalisme et avec beaucoup d’amour. Cela se ressent dans les morceaux.” L’artiste confie avoir travaillé sur les moyens d’optimiser sa voix. “J’ai beaucoup travaillé sur l’acoustique pour cet album afin de donner plus d’ampleur à ma voix.”
L’île
On l’avait déjà constaté dans le morceau qui l’a révélé au grand public, Rekonet mo lil : Mr Snype, alors connu par le pseudo Snyper, adore son île. Cet attachement est une source d’inspiration permanente lorsqu’il écrit ses textes. On le ressent en écoutant le morceau éponyme de l’album. Le son de l’accordéon rajoute un certain cachet au rythme du reggae.
Résidant à Grand-Gaube, le chanteur veut retourner vivre dans son île natale dans les années qui viennent. “J’ai très envie d’aller vivre à Rodrigues. Mon île me manque. Je verrai si je peux le faire dans les deux ou trois années à venir.”
Soulignons que ce troisième album comprend des morceaux écrits il y a longtemps mais également de nouveaux textes. Il laisse aussi entendre des featurings de Ras Zoizo et d’Ultimatum. On retrouve comme musiciens Nany à la batterie, Jean-Alain Collet à la basse, Jocelyn Edouard à la guitare, Didjo aux percussions, Jean-Michel Lisette aux claviers, alors que Sydney Alfred et Wendy officient à l’accordéon. Le mixage et la mastering ont été réalisés par Richard Hein. L’album a été enregistré chez Power Zik Records à Rodrigues.