Les 13 et 14 février, l’ambassade de Chine à Maurice proposera deux défilés de mode portant la griffe de la célèbre designer chinoise Vanessa Chia, qui est arrivée au pays ce matin. Le premier aura lieu à Jin-Fei en collaboration avec la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA) et le second au siège de l’ambassade de Chine, à Belle-Rose, en collaboration avec la State House.
Dans une déclaration au Mauricien à la mi-journée, le General Manager de MKT, compagnie qui s’occupe de la venue de la designer à Maurice, indique qu’elle est bien arrivée au pays et réside à l’hôtel Lux de Belle-Mare durant son séjour. Quelques-uns des mannequins qui défileront pour les deux événements sont déjà arrivés au pays, le reste arrive demain. « Elles seront huit de la Chine, dont la Miss Grand International China 2015, Huili Xie, et trois de Maurice », indique M. Lam.
Dès demain, la designer se rendra sur les lieux du défilé, à Jin-Fei, pour se familiariser avec l’endroit et travailler sur le spectacle du 13 qui démarrera à 18 h 30 pour prendre fin à 21 h. Le lendemain, le défilé aura lieu de 18 h 45 à 21 h, à Belle-Rose.
Les deux défilés sont accessibles sur invitation seulement. Seront conviés les invités de l’ambassade de Chine et du secteur touristique pour celui du 13 et ceux de l’ambassade et de la State House pour le 14. Selon M. Lam, ce sont surtout des personnes qui sont engagées dans le secteur touristique, de l’art et de la mode qui y assisteront.
La tenue de ce défilé de mode à Maurice devrait apporter un nouveau dynamisme à la relation bilatérale déjà très riche entre Maurice et La Chine. Lors d’une conférence de presse à son bureau, en début d’année, la présidente de la République Ameenah Gurib-Fakim devait affirmer qu’un des objectifs de cette manifestation est de permettre aux deux pays « de faire les choses autrement » en vue « de promouvoir une culture de créativité parmi les jeunes ». C’était en présence de l’ambassadeur de Chine à Maurice, Li Li, et du Chief Executive du groupe Lux, Paul Jones. Le groupe Lux est en pleine expansion en Chine. Pour la présidente de la République, ce défilé est « un début de coopération et d’échange entre les jeunes Chinois et Mauriciens ». L’ambassadeur Li Li devait, à cette occasion, souligner que « des contacts ont été pris avec le Fashion and Design Institute (FDI), afin que quelques jeunes designers de l’institut puissent avoir l’occasion de côtoyer la jeune designer chinoise ». « La culture chinoise ne se limite pas aux éléments traditionnels. Il faut introduire de nouveaux éléments dans les échanges entre les deux pays et les deux peuples », a-t-il affirmé.