A Mahébourg, non loin du lavoir, où elle habitait, la jeune Suzette guettait l’arrivée des pirogues. Au retour des pêcheurs, elle choisissait les meilleures prises pour sa grand-mère. C’est cette dernière qui, à sa façon, lui apprendra à cuisiner. Mieux encore, elle lui lèguera un savoir-faire unique. En combinant les secrets de sa grand-mère avec les astuces livrés par des proches et sa passion, Suzette Narain est devenue un cordon-bleu. Depuis, son talent fait non seulement le bonheur de sa famille mais aussi celui des papilles de ses amis. Aujourd’hui, c’est tout naturellement qu’avec son fils Erik et son époux, Claude, elle s’est lancée dans une nouvelle aventure culinaire : sa table d’hôte, Mama Zette. « Plus jeune, je gardais mes petits cousins, neveux… tous m’appelaient Zette. Ce surnom est restée, d’où Mama Zette », raconte Suzette Narain. La table d’hôte Mama Zette a été joliment aménagée dans la cour familiale à Quatre-Bornes. A l’intérieur, le décor épouse parfaitement l’ambiance intimiste et cosy qui ressortent d’emblée. D’ailleurs, la capacité d’accueil, 16 places, a été calculée en fonction des caractéristiques des lieux et du projet.
Dans la cuisine de Mama Zette, Suzette Narain est seule aux fourneaux. La cuisine, laisse-t-elle comprendre, est son antre. Quand elle s’y trouve, elle ne tolère aucune présence. Et pour ceux qui voudraient découvrir les plats et les bonnes recettes de l’hôtesse, Erik Narain explique qu’ils auront droit à une cuisine authentique élaborée à partir des produits frais. Dans l’assiette, il y aura l’incontournable poulet au vin, des brèdes, du giraumon, ou encore le chatini de poisson, du pilau, des margozes farcis à la viande de porc ou d’agneau, du curry d’oeuf et grosses chevrettes, de la salade de poulet à la chinoise… Au moment du dessert, Suzette Narain propose son indémodable pudding de maïs à la vanille, de la papaye mûre cuite dans du sucre et des fruits frais.
Ouvert les lundis, mercredis et vendredis, Mama Zette accueille sur réservation (426 05 08) pour le dîner uniquement.
———————————————————————————————————————————
Poulet au vin

Ingrédients. 1 poulet entier, 3 gousses d’ail, 1 bâton de cannelle, 10 clous de girofle, 1 gros oignon, un verre de vin rouge, du thym, du persil, du beurre, une boîte de tomates, sel et poivre.
Préparation. Coupez le poulet en morceaux. Salez et poivrez. Faites fondre une bonne noisette de beurre. Faites suer l’oignon, émincé et l’ail écrasé. Ajoutez la cannelle et les clous de giroffle. Remuez. Incorporez le vin rouge. Lorsque le vin aura évaporé, mettez les morceaux de poulet et laissez cuire. A mi-cuisson, ajoutez les tomates et remuez. Terminez la cuisson, puis ajoutez le persil et le thym.
———————————————————————————————————————————
Chatini de poisson

Selon Suzette Narain, cette recette est encore plus savoureuse si vous utilisez des restes de poisson frit, de préférence du sacréchien ou du capitaine. Pour cela, il faut émietter le poisson et enlever les arêtes. Ajoutez un oignon coupé en rondelles, un filet généreux d’huile d’olive, une tomate bouillie et concassée, du sel et du poivre. Mélangez.