La SEM a rendu public hier matin une nouvelle brochure exhortant les sociétés locales aussi bien qu’étrangères à s’introduire sur le marché boursier mauricien.
Une cotation en bourse, explique la SEM, constitue une étape décisive dans la vie d’une entreprise. Elle donne à la société en question une nouvelle identité et lui permet de s’ouvrir sur une nouvelle catégorie d’actionnaires. Mais, plus important encore, ajoute la SEM, elle crée les conditions pour que la compagnie puisse prendre avantage de la plateforme boursière afin de créer les conditions nécessaires pour stimuler sa croissance tout en lui ouvrant de nouvelles opportunités tant au niveau local que régional et même globalement.
« While some businesses might not like to be in the public eye, for many fast growing private companies a listing may, on the contrary, enhance their profiles and help them to raise the capital needed to accelerate expansion and achieve market leadership », souligne la SEM qui se dit prête à accompagner les sociétés dans leur démarche de listing en bourse. D’où la préparation d’un guide pour expliquer les différentes étapes à suivre, les opportunités et les bénéfices en termes de création de la valeur pour l’entreprise qui découlent d’une cotation boursière mais aussi de la visibilité et du prestige qui accompagnent une telle démarche, de l’efficience opérationnelle qui s’ensuit avec la mise en place de meilleurs systèmes de contrôle, de gestion de l’information et de transparence dans les comptes. « If you decide that a listing on a securities exchange is your best road to growth and opportunity, it is important that you consider the advantages and disadvantages of a listing, as well as the potential challenges that may arise from it », poursuit la SEM.
Selon la direction de la Bourse, la capitalisation du marché officiel n’a cessé de grossir au fil des années depuis la création de la SEM en 1989. En pourcentage du PIB, la capitalisation est passée de 4 % en 1989 à 75 % à fin octobre 2013. La SEM est considérée comme une des « Leading emerging markets performers » de la dernière décennie. Calculé en dollars américains, le taux de rendement des 20 valeurs les plus importantes du marché officiel se situe dans la fourchette de 549 % à 2155 % sur la période 2003-2012. Les investisseurs internationaux sont très présents sur le marché local, étant à la base d’environ 45 % de la valeur totale des transactions quotidiennes.