La nouvelle carte d’identité a été lancée officiellement à Rodrigues, où 25 000 personnes sont concernées pour l’obtention de la nouvelle carte d’identité électronique. L’exercice d’enregistrement s’échelonnera sur une période de cinq mois, soit de janvier à juin. Afin de faciliter les procédures, des unités mobiles sont déployées depuis lundi dernier dans certains villages.
Les opérations ont démarré lundi à l’ID Card Conversion Centre de Port-Mathurin. Une unité mobile sillonne l’île selon un calendrier préétabli (voir tableau) pour l’enregistrement des villageois à La Ferme, Rivière-Coco, Port Sud-Est, Malabar et Grande-Montagne.
Les documents nécessaires pour l’enregistrement sont : l’original de l’acte de naissance, une preuve d’adresse, la carte d’identité actuelle ou un mémo de la station de police en cas de perte de l’ancienne carte d’identité en laminé et le certificat de mariage (applicable aux femmes mariées). Quant aux personnes qui viennent d’avoir 18 ans ou qui ne se sont jamais inscrites pour une carte d’identité, elles devront se rendre à la National Identity Card Unit, située au bureau de l’État civil, à Port-Mathurin, munies de l’original de leur acte de naissance en format A4, d’une preuve d’adresse et du certificat de mariage (applicable aux femmes mariées). Pour ceux ne disposant pas de preuve d’adresse, ils auront à signer une déclaration. La nouvelle pièce d’identité pourra être récupérée par les demandeurs trois semaines après la date d’enregistrement.
La lancement a eu lieu lundi dernier par le ministre des Technologies de l’information et de la communication (TIC) Tassarajen Pillay Chedumbrum, en présence du Chef Commissaire de Rodrigues Serge Clair et de la directrice de cabinet aux Affaires intérieures au Bureau du Premier ministre Kan Oye Fong Weng-Poorun. Une délégation dirigée par le ministre des TIC et composée de représentants dudit ministère et du Bureau du Premier ministre s’est déplacée dans l’île pour l’occasion. Lors de son discours, le ministre des TIC s’est attardé sur la vision du gouvernement en ce qu’il s’agit de la protection de l’identité des citoyens, particulièrement dans un contexte ou le cybercrime est en hausse à travers le monde. « Avec la mise en oeuvre des e-services, il était important d’introduire une carte d’identité électronique fiable, robuste et sécurisée. Grâce à la technologie utilisée pour leur fabrication, ces nouvelles cartes électronique permettent de sécuriser l’identité du détenteur, en offrant la garantie que chaque citoyen aura droit à une seule carte d’identité », a soutenu le ministre Pillay.
Le Chef Commissaire de Rodrigues a assuré de son côté que toutes les dispositions ont été prises pour assurer le bon déroulement des opérations. Selon Serge Clair, « une carte d’identité moderne et sécurisée cadre avec la vision de Rodrigues, qui est de plus en plus connectée au monde extérieur ».
Quatre personnes ont reçu leur carte d’identité lors de cette cérémonie, en l’occurrence Marie Rose De Lima Edouard, Ann Lily Jane Collard, Sivananda Sooprayen et Jean Marie François Gaspard. Soulignons par ailleurs que le lancement officiel des opérations à Rodrigues a été précédé d’une phase test la semaine dernière avec des volontaires, composés d’employés de la fonction publique qui se sont enregistrés pour obtenir la nouvelle carte d’identité.