La Major Crime Investigation Team(MCIT), menée part le chef inspecteur Dieudonné Gérard et des limiers du CID de la Southern Divisionsont de nouveau sur la brèche depuis hier soir. Ils se retrouvent avec un nouveau cas de meurtre à élucider, soit le deuxième en moins d’une semaine. Mais le cas découvert hier en fin de journée se présente avec des caractéristiques plus compliquées. D’abord, l’identité de la victime n’était toujours pas connue dans la soirée d’hier. Ensuite, le cadavre était déjà dans un état de décomposition avancée.
En effet, en cours d’après-midi d’hier, l’alerte avait été donnée par un amateur de chasse, qui passait dans la région de Beemanique à Nouvelle-France. Il avait découvert des restes d’un homme dans un lieu encore sous bois. La victime avait pour seul vêtement, le bas d’un Tracksuit.Elle était chaussée d’une paire de baskets et était torse nu. Une odeur pestilentielle empestait les lieux.
Après un premier constat sur les lieux du drame, la dépouille avait été transférée à la morgue du Princess Margaret Orthopaedic Centreà des fins d’autopsie. Le rapport post-mortem a confirmé que l’homme avait été mortellement agressé à l’arme blanche au coeur. Il souffrait également d’une fracture du crâne. Sur la base des conclusions de l’examen post-mortem, le dossier a été classé comme un Suspected Foul Play.
Dès hier soir, des membres de la MCIT sont descendus dans le Sud pour une première évaluation de la situation sur le terrain alors que des démarches ont été engagées en vue de procéder à la vérification de la liste des Missing Personsrapportées officiellement en vue d’une éventuelle identification de la victime, l’une des premières étapes de l’enquête, qui s’annonce ardue.