La CID de Grand-Bois enquête depuis la semaine dernière sur un important vol de pièces détachées, lesquelles ont ensuite été revendues par l’entremise du réseau social Facebook. Tout a commencé mardi dernier lorsqu’un habitant de Rose-Belle, “dealer in european spare parts”, consigne une déposition à la police au sujet d’un vol commis dans son entrepôt, à Kalimaye Road, Nouvelle-France. Cet homme de 37 ans dit avoir remarqué, lors d’un inventaire, la disparition de plusieurs pièces détachées. Quant à la valeur du vol, il la situe autour de Rs 950 000, notant qu’une bonne partie des articles ont été revendus sur Facebook. Dans le même souffle, il donne aux policiers le nom d’un suspect, en l’occurrence l’un de ses anciens employés, un certain Nawshee Toorabally, qui habite Grand-Bois. Fort de cette information, la police a décidé de faire une descente hier matin chez ce jeune homme de 20 ans. Au cours de la perquisition, plusieurs pièces détachées appartenant à la victime ont alors été retrouvées.
Pressé de question, le suspect est passé aux aveux. Il a d’ailleurs déjà été inculpé devant le tribunal sous le délit de “larceny”. L’enquête se poursuit.
D’autre part, toujours dans le Sud, et plus précisément à Mahébourg, des policiers ont déjoué un vol avec effraction hier après-midi. À la suite d’une requête, des officiers affectés au poste de police de Mahébourg ont en effet surpris deux hommes tentant de pénétrer dans une maison en défonçant la porte arrière à l’aide d’outils. Les deux suspects, des habitants de la région âgés de 18 et 25 ans, ont immédiatement été appréhendés. Ils devront comparaître en Cour sous une charge provisoire de “vol avec effraction”.