Une proposition formelle de relogement comprenant, entre autres, une compensation
variant entre Rs 581 000 et Rs 2 270 000 a été faite aux onze propriétaires de Quatre-Soeurs dont les logements se situent sur des terres de l’Etat gravement menacées par un glissement de terrain.

Cette compensation arrêtée au terme d’un exercice d’évaluation de la valeur individuelle du logement de chacun des propriétaires sinistrés vise à leur permettre de reconstruire un logement ailleurs. A cet effet, la proposition comprend aussi une offre alternative à chaque sinistré d’un terrain à bail de l’Etat à Camp Ithier d’une contenance de onze perches. La proposition comprend, en sus, l’offre d’une subvention maximale de Rs 120 000 étalée sur deux ans, soit Rs 5000 mensuellement, devant permettre aux sinistrés de se louer un logement le temps que prendra la construction de leur nouvelle maison.