Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a procédé hier à l’inauguration de la nouvelle route d’accès vers l’aéroport à Plaine-Magnien. Il en a profité pour énumérer les différents projets d’infrastructures en cours et qui, selon lui, visent à moderniser Maurice. L’introduction du métro s’inscrit dans cette même démarche, a-t-il ajouté. Il a également saisi l’occasion pour égratigner ceux qui critiquent le gouvernement, dont les membres de la presse, tenus à l’écart une nouvelle fois.
Pravind Jugnauth a d’emblée félicité les entrepreneurs pour avoir terminé le travail à temps et sans coût supplémentaire. Selon lui, « si chacun assume ses responsabilités, c’est le pays qui sort gagnant ». Cette nouvelle route d’accès vers l’aéroport, passant par la Mon Trésor Smart City, a été construite au coût de Rs 600 M. Un terrain de 50 arpents a été mis à la disposition du gouvernement par Omnicane à cet effet. Le Premier ministre a rappelé que lors de son avant-dernier budget, il avait déclaré que Maurice aborde « une nouvelle ère de développement », ajoutant que cette nouvelle route « en est la preuve ». Il a aussi énuméré une série d’autres projets en cours pour soutenir ses propos.
Pravind Jugnauth a insisté sur la nécessité de moderniser le système du transport, comme l’ont recommandé des experts par le passé. « Chaque année, on perd Rs 4 milliards dans les embouteillages, sans compter le stress que cela engendre. » Le Premier ministre en a profité pour critiquer « ceux qui évoquent le “tram” en parlant du Metro Express », ajoutant : « Laissons les experts singapouriens nous le dire eux-mêmes puisque ce sont eux qui l’ont recommandé. »
Le Premier ministre est revenu sur plusieurs projets d’infrastructures, dont un deuxième “fly over” reliant l’autoroute M1 à la route Terre-Rouge/Verdun et des développements d’un port à Vieux-Grand-Port pour accueillir les bateaux de plaisance et de pêche. « Nous prévoyons également des travaux à hauteur de Rs 1,1 Md pour revoir les Infrastructures des villes et villages ainsi qu’un budget de Rs 3,3 Mds pour les infrastructures au niveau national. »
Il est également revenu sur le classement de Maurice sur la transparence par l’OCDE, égratignant ceux qui affirmaient qu’avec le nouveau traité fiscal avec l’Inde, le secteur financier s’écroulerait. « Nous sommes mieux classés que des pays comme l’Allemagne, le Canada et l’Australie », dit-il. De même, il s’en est pris à « ceux qui critiquaient la situation économique, mais qui ont fait l’impasse sur les observations du FMI ». Et de poursuivre : « Ceux qui ont un agenda précis, je prends note, mais cela ne détournera pas mon attention ni mon combat contre la drogue, la pauvreté et la criminalité. »
De son côté, le ministre des Infrastructures publiques Nando Bodha a salué le partenariat public-privé pour cette nouvelle voie d’accès vers l’autoroute. Le représentant d’Omnicane, Nelson Mirthil, Chief Finance Officer, s’est lui aussi félicité de ce partenariat, ajoutant que la nouvelle route cadre avec les développements prévus par Omnicane dans la région.
Soulignons que lors de cette cérémonie à Plaine-Magnien, les membres de la presse ont été tenus à l’écart du Premier ministre par le personnel de son service de sécurité. Les journalistes et photographes de presse ont d’ailleurs été avertis, dès la fin de la partie protocolaire, que le Premier ministre ne ferait aucune déclaration. Les membres de son service de sécurité se tenaient d’ailleurs à proximité des journalistes. Un « media corner » avait aussi été aménagé spécialement à leur intention.