L’ancien ministre de l’Éducation Armoogum Parsuramen vient d’être nommé président du Amity Advisory Board. Son rôle, indique-t-il au Mauricien, sera de s’assurer du bon développement stratégique de l’université indienne à Maurice et de veiller à ce que la qualité d’enseignement dispensée soit la même qu’ailleurs. La Amity University, qui compte déjà une antenne à Ébène, compte offrir une panoplie de nouveaux cours à la rentrée prochaine en août.
La Amity University, plus grande université privée en Inde avec plus de 80 000 étudiants, prépare actuellement l’ouverture d’un grand campus à Maurice. Celui-ci devrait accueillir des enfants du kindergarten jusqu’aux étudiants de l’université. Soulignons qu’une antenne Amity est déjà établie depuis un an à Maurice ; des cours de MBA et BBA en Management, Tourism et Hospitality sont dispensés dans un bâtiment à Ébène. Amity Maurice compte environ 200 étudiants. La formation se fait également par distance learning. Lors d’une récente visite, le fondateur de l’université en Inde, Ashok K. Chauhan, a émis le souhait de faire construire un grand campus pour accueillir plus d’étudiants et surtout donner la chance aux étudiants des pays d’Afrique.
Lors de son passage, indique Armoogum Parsuramen, M. Chauhan a visité les sites proposés par les autorités mauriciennes pour la construction du campus. « L’endroit choisi sera bientôt connu », dit-il. Par ailleurs, le président de l’Advisory Board de la Amity University souligne que son rôle sera de s’assurer du bon développement stratégique de cette université à Maurice et de veiller à ce que la qualité de l’enseignement dispensé soit la même. « C’est une très bonne initiative et il est important d’étendre le secteur tertiaire, mais il ne faut pas le faire aux dépens de la qualité. La quantité ne doit pas diluer la qualité », soutient l’ancien ministre de l’Éducation. Vu que la Amity University a des campus en Inde, aux États-Unis, en Angleterre et à Singapour, les étudiants qui choisiront d’étudier à la branche mauricienne auront l’opportunité d’effectuer une partie de leurs études à l’étranger. Pour M. Parsuramen, cette démarche est importante pour ces étudiants mauriciens qui n’ont pas les moyens d’aller étudier à l’extérieur. Ce programme d’échange, dit-il, leur donnera l’occasion d’avoir un « international exposure » et de savoir ce qu’est la vie des étudiants à l’étranger.
L’institution compte offrir des nouveaux cours menant au Masters et au doctorat en engineering à la rentrée prochaine. D’autres cours taillés sur mesure et qui reflètent la demande du marché du travail seront aussi introduits. Comme autres projets futurs, la branche d’Amity Maurice envisage le lancement de plus de programmes exécutifs spécialisés pour les professionnels qui travaillent, aménager des antennes supplémentaires dans le nord et le sud du pays et inviter des personnalités à animer des conférences à Maurice. En termes d’infrastructures pour les étudiants, l’institution compte réaménager la bibliothèque et le gymnase. La création de résidences universitaires avec le nouveau campus en vue figure également au programme.