Les écrivains connus de la Collection Maurice et des nouveaux venus se sont intéressés à la thématique de « l’autre » en répondant à l’appel à contribution du 18e titre de la Collection Maurice De l’autre côté du ciel – Zistwar lespas – Beyond our stars. Le dernier recueil édité par Rama Poonoosamy, directeur de l’agence Immedia a été lancé le 5 décembre dernier à Ebène en présence du président de la République, Sir Anerood Jugnauth et de l’ancien président Cassam Uteem. Ce dernier, un habitué des lancements des recueils de la Collection Maurice, a déclaré lors du lancement du nouveau titre que nos différents auteurs ont puisé dans les « sphères les plus variées allant de l’astrologie à l’astronomie, de la mythologie à la science, de l’imaginaire au réel pour nous transporter dans un ailleurs inconnu et mystérieux ou pour nous partager leurs visions oniriques ou fantasmagoriques… «  De fait, ces auteurs ont évoqué à leur manière dans leur propre style planètes, étoiles, humain, robot, enfer ou paradis et autres figures mythiques ou religieuses. On retiendra dans leurs textes l’approche d’un autre espace et de la distance qui nous sépare des autres planètes — ce qui rend leur existence parfois incertaine. Chacun traite la vie extraterrestre à sa manière. L’extraterrestre est une métaphore de l’autre, aliénant, différent, qui fascine ou qui repousse. Objet de crainte ou de curiosité, l’autre dans l’imaginaire des écrivains et en particulier ceux de science-fiction, a renforcé la croyance de l’humain en son alter ego, distant mais pensant. Un coup d’oeil aux nouvelles qui nous sont présentées révèle une curieuse ambiguïté dans la manière d’aborder l’autre à la fois proche et distant. D’où proviennent les inspirations ? Quelles sont les frontières entre nous et ces êtres solitaires ? Un extrait de la nouvelle d’Ananda Devi peut nous aider à réfléchir à ces questions.