Portée disparue depuis lundi en début d’après-midi, le corps de Selena Samoisy, un an et demi, a été repêché hier à la mi-journée dans une rivière à proximité de Bois-Marchand. Suzette et Joseph Antonio Samoisy, les parents, crient au désespoir. Les funérailles de la petite ont eu lieu aujourd’hui.
La petite était issue d’une famille de neuf enfants, dont l’aîné est âgé de 18 ans. Suzette Samoisy affirme que malgré la pauvreté, ses enfants poursuivent leur scolarité. À une question du Mauricien si la petite Selena avait pour habitude de traîner dans les rues, la mère concède : « Li abitie al kot mo voisinn la mem-la, apre li retourne. Parfoi li sove me moi ou so frer ale rod li ek fer li rentre andan. »
Flash-back. Aux alentours de 10 heures lundi. Suzette Samoisy se rend comme à l’accoutumée à la rivière se trouvant à proximité de Bois-Marchand accompagné de son époux Joseph Antonio Samoisy pour laver son linge. Chez elle l’eau ne coule plus.
Deux de leurs filles, dont Selena, un an et demi, leur emboîtent le pas. « Mo bolom inn res enn ti moman ar mwa apre li finn retourn lakaz. Kapav linn remonte vers 10 h 30 », a indiqué Suzette au Mauricien hier. Suzette croyait que Selena était en compagnie de son père… Et Joseph Antonio pensait le contraire. Ce n’est que vers 12 h 30, au moment où la mère Suzette regagne son domicile qu’elle constate que sa fille a disparu.
« Joseph Antonio ti pe alonze lakaz. Li pa ti kone kot Selena ti ete. Monn poz mo kivet linz, mo pann mem gagn letan ouver zot. Monn al krie mo bann kamarad me personn pann trouv mo tifi », explique Suzette. Les membres de la famille organisent une première battue dans le quartier et quadrillent les berges de la rivière. À 14 h 30, une première déclaration de « missing » est donnée au poste de police de Terre-Rouge. Mais les recherches demeurent infructueuses. Mais les opérations avec l’aide de la police après 24 heures ont mené à la découverte du corps sans vie de la fillette flottant dans la rivière à proximité de Bois-Marchand.
Dans son rapport d’autopsie, le Dr Sudesh Kumar Gungadin attribue la cause du décès de Selena Samoisy à une « asphyxie due à la noyade ».