La Commission d’enquête, instituée après les noyades de deux mineurs – survenues en moins de dix jours – au Waterpark & Leisure Village, démarre ses travaux mardi prochain. Présidée par la magistrate Bibi Shameem Hamtuh-Lauloo, elle entendra d’abord des témoins de ces incidents. Plusieurs visites sont également prévues sur le site de loisirs.
En l’espace de dix jours seulement, le Waterpark & Leisure Village a été le théâtre de la noyade de deux mineurs. Afin de faire la lumière sur les circonstances de ces drames, une Commission d’enquête, présidée par la magistrate Bibi Shameem Hamtuh-Lauloo – également présidente de la Cour intermédiaire – a été mise en place. Elle commencera ses travaux mardi prochain en entendant des témoins de ces deux incidents. A noter encore que le comité a été institué en fin de semaine dernière par le Conseil des ministres. La Commission a pour assesseurs Swagath Poorun – du SAMU de l’hôpital Jeetoo – et Leckram Chineesa, Chief Occupational Safety & Health Officer au ministère du Travail. Quant à Jean Roger Boodhna, liquidateur de l’État, il a été nommé secrétaire.
Les Terms of Reference de la Commission d’enquête ont été établis. La Commission sera ainsi chargée d’enquêter sur les circonstances entourant la mort de ces deux jeunes victimes et d’émettre des recommandations pour éviter que de tels drames se reproduisent. En troisième lieu, la Commission dressera un audit des mesures de sécurité entourant le village de loisirs du Waterpark.
Lors de la première semaine, la Commission se chargera d’entendre les formal witnesses, à l’instar des responsables des lieux, des architectes du Waterpark & Leisure Village ainsi que des accompagnateurs des deux groupes d’enfants les jours où sont survenus ces drames. Les auditions démarrent mardi prochain à 14h au 3e étage de la New Court House. Dans un deuxième temps, la Commission recevra des personnes ayant déjà été victimes d’incidents ou d’accidents dans l’enceinte du parc. A cet effet, Roger Boodhna lance un appel à tous ceux acceptant de déposer et leur demande de prendre contact avec lui, soit par téléphone (213-2574 ou 5771-0710), soit par courrier (Division Cour Commercial, Cour suprême).
Pour rappel, Britney Joomun (8 ans) et Dylan Dennemont (14 ans) ont péri noyé lors de sorties scolaires organisées au Waterpark & Leisure Village. Ces deux cas de noyades sont survenus en l’espace de dix jours. Le premier remonte au dimanche 29 septembre. Ce jour-là, le corps de Britney Joomum, venu au parc dans le cadre d’une sortie scolaire organisée par le Centre d’éducation et de développement pour les enfants mauriciens (CEDEM), a été repêché dans une piscine après avoir été victime d’une crise d’épilepsie. L’autopsie, pratiquée par le Police Medical Officer – le Dr Jankee –, a attribué son décès à une asphyxie résultant d’une noyade. Le second cas, lui, concerne Dylan Dennemont, décédé le 10 octobre alors qu’il accompagnait des amis lors d’une sortie d’école préprimaire. Cette fois, l’autopsie a attribué sa mort à une asphyxie due à la régurgitation du contenu de son estomac. L’adolescent avait en effet consommé des pâtes avant de se lancer du haut d’un toboggan pour effectuer une glissade. Une fois dans la piscine, il avait été pris d’un malaise avant de s’écrouler.
La Commission a prévu plusieurs visites sur place, la première étant programmée pour ce jeudi. Rappelons que, depuis ces deux événements tragiques, il a été décidé de fermer les activités aquatiques de ce parc de loisirs, lequel tombe sous la responsabilité du Sugar Investment Trust.