C’est avec une immense tristesse que la rédaction sportive de Week-End a appris vendredi le décès d’Ashley Chummun des suites d’une courte maladie. Avant tout entraîneur du club de natation le plus important à Maurice, à savoir le CAMO, Ashley Chmmun s’est aussi converti, ces deux dernières années, en entraîneur national tantôt seul, tantôt aux côtés de l’ex-directeur technique national, Philippe Pascal. Comme ce fut le cas  lors des derniers 9e Jeux des Îles de l’océan Indien à La Réunion en août dernier.
Du reste, c’est à son retour de l’île soeur qu’Ashley Chummum a commencé à ne plus avoir toute sa santé et il dû même être hospitalisé pendant un long moment, avant d’envisager des traitements à l’étranger. Agé de 39 ans, marié et père de deux filles, Ashley Chummun laisse le souvenir d’un entraîneur passionné et qui aimait avant tout le travail avec les jeunes. Du reste, c’est lui qui assurait l’entraînement des jeunes nageurs du groupe TFES tout en assumant la préparation des nouveaux au sein du CAMO.
Malgré qu’il savait ne pas être à 100% fit, Ashley Chummun n’a pas hésité à prendre le relais  DTN lors des déplacements à l’étranger non sans avoir ramené des résultats. C’est dire qu’entre lui et les nageurs, une solide amitié avait été créée, tout comme dans sa vie professionnelle. Il faut savoir qu’Ashley Chummun était professionnellement un professeur d’Education Physique au SSS de Palma. Il était, dans la foulée, président de la Secondary  Schools Physical Education Teachers Association (SSPETA) et à ce titre il avait réussi, après une rude bataille, de faire reconnaître cette association comme le seul porte-parole des professeurs d’éducation physique auprès des autorités.
A tous ceux que cc deuil afflige, Week-End présente ses plus sincères condoléances…