Le pays a récemment perdu l’un de ses travailleurs sociaux et militants culturels en la personne de Shri Narsimooloo Ramiah OBE (SNR), décédé à l’âge de 95 ans et incinéré au crématoire de Phoenix.
SNR est né en septembre 1923 à L’Espérance, Quartier-Militaire, dans une famille de 4 enfants – 2 filles et 2 garçons. Après avoir terminé avec succès son Junior Scholarship, il décrocha un Teachers’ Certificate. Très jeune, il obtint un emploi à Alma SE et, de là gravit progressivement les échelons jusqu’à son affectation au département des Bois et Forêts en 1947. SNR termine sa carrière professionnelle en tant qu’inspecteur en chef au DWC, sous la direction de son bon ami, feu M. Michael Leal, CMG.
Marié à Achamah Appayah, le couple a célébré avec bonheur leur 70e anniversaire de mariage en juillet 2017, entouré de leurs 8 enfants (2 filles et 6 garçons) et leurs familles.Dès l’âge de 19 ans, SNR allait à vélo de son village natal pour apprendre l’hindouisme avec le regretté Pandit Basdeo Bissoondoyal. Il lui est arrivé d’animer les rites védiques et les rituels religieux, sous la direction de Pandit Mohunlall Mohith. Il a également appris sa langue ancestrale, le télégou, du regretté Pandit Gunnaya Ottoo, qui l’a formé pour devenir l’un des fervents dirigeants du Mauritius Andhra Maha Sabha pendant plus de 14 ans.
Avec d’autres personnalités, il a soutenu l’octroi d’un jour férié à Maurice pour l’Ougadi. Sa contribution à l’avancement de la communauté télougoue locale et sa contribution, au niveau local et mondial, à la quatrième conférence d’écrivains en Inde, aux première et deuxième conférences mondiales télougoues tenues en 1975 et 1980 et à d’autres assises en Inde, aux États-Unis, en Australie, en France et au Royaume-Uni, lui a valu le « Prix Ugaadi Puraskar » en 2002 à New Delhi.
SNR a travaillé sans relâche en tant que secrétaire général du Shri Venkateshwara Devasthanam Trust afin de réaliser le vœu cher au Swami Venkatesananda pour la consécration du premier murthi (icône) de Venkateshwara au temple de La Laura, Saint Pierre. Par la suite, deux autres murthis ont été sanctifiés à la filiale n ° 32 du Mauritius Telugu Maha Sabha à Eau-Coulée MAMS et au Swastika Mandir à Curepipe
Il a également été honoré pour son apport à la promotion et au développement du mouvement coopératif à L’Espérance et à Curepipe, pour lequel il a été fait OBE sur recommandation du Premier ministre mauricien de l’époque, Sir Anerood Jugnauth, QC, GCSK. Il a ensuite été honoré par le maire de la municipalité de Curepipe en reconnaissance pour sa contribution au développement de la ville de Curepipe dans différents domaines.
Il créa l’Arya Kumar Parishat et un institut d’enseignement supérieur. Grâce à ses contacts, il obtint les services d’un jeune enseignant de l’Inde pour enseigner les langues asiatiques. SNR était également très préoccupé par les maux sociaux affectant la société. Il a suivi des cours et participé à des séminaires pour pouvoir participer plus activement à la réhabilitation des alcooliques et des toxicomanes. Il a fait partie de plusieurs comités afin de pouvoir servir ceux qui sont dans le besoin.
Prenant sa retraite des affaires du monde et familiales, il s’est joint au mouvement Brahma Kumari et a consacré beaucoup de temps à la spiritualité et à la méditation, à la prédication et à la transmission de valeurs morales aux jeunes.
Pour son épouse Achamah, ses enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants, la disparition soudaine de ce héros de l’ombre constitue une perte énorme.