À la requête de l’Union Private Secondary Education Employees (UPSEE), une réunion entre ce syndicat et la Fédération des managers des collèges privés a lieu demain pour discuter des possibilités d’une action commune concernant l’obligation de cinq “credits” pour entrer en Lower VI. Le lendemain, les membres de cette fédération, à leur niveau, décideront de la marche à suivre, estimant que la nouvelle mesure conduira à une réduction des élèves de HSC dans leur secteur. Pour sa part, le Service diocésain de l’éducation catholique (SeDEC), ayant adopté la philosophie de “mixed abilities”, se dit « très concerné » par le nouveau critère d’admission. Cet organisme discute avec ses partenaires en vue d’envoyer ses « commentaires » au ministère de l’Education et compte demander une rencontre avec les autorités.