L’Entrepreneurship Education, comme annoncée dans le plan stratégique 2012-2015 du gouvernement pour le secteur de l’éducation, intègre à la fois des connaissances théoriques et pratiques en vue de préparer les jeunes à être des citoyens responsables et à évoluer dans le monde professionnel. Cette matière sera introduite au deuxième trimestre et sera obligatoire pour les Form 1 à 3. Le Mauritius Institute of Education, avec le concours d’autres partenaires, a déjà développé le curriculum. La formation des enseignants devrait débuter aux prochaines vacances.
L’introduction de l’Entrepreneurship Education, annoncée depuis 2012, se fera sur une base pilote à compter du deuxième trimestre. La portée éducative de l’approche entrepreneuriale est une invitation aux élèves de prendre conscience du monde qui les entoure et de se donner les moyens d’agir sur leur environnement de manière adéquate et structurée.
Il n’y aura cependant aucune sélection quant aux établissements secondaires qui seront appelés à se lancer dans cette nouvelle formation. « Nous allons former les enseignants qui se sentent prêts. Ils pourront alors commencer à enseigner l’Entrepreneurship Education », indique-t-on du côté du ministère de l’Éducation.
L’Entrepreneurship Education sera obligatoire de Form 1 à 3 et optionnelle en Form 5. Cette matière sera néanmoins de nouveau obligatoire en Lower 6 ; les élèves recevront d’ailleurs un certificat à la fin de la formation. Des discussions sont aussi en cours avec Cambridge en vue d’en faire un Examinable Subject pour le School Certificate.
La décision d’introduire l’Entrepreneurship Education découle de la rencontre des Ministres des pays du Commonwealth en août dernier où l’importance d’inclure l’entrepreneuriat dans le cursus scolaire avait été évoquée. Cette nouvelle matière vise à encourager l’esprit d’entreprise et l’acquisition des compétences correspondantes dans les établissements du secondaire. Beaucoup de jeunes qui quittent l’école ont souvent des difficultés à trouver un emploi. Ce sera la convergence entre l’éducation et la formation afin de les préparer au monde du travail.
Cette démarche est inspirée du Know About Business (KAB) Entrepreneurship Education Programme de l’Organisation internationale du travail. Ce programme favorise le learning by doing. À travers le KAB, les enseignants sont formés pour développer l’esprit d’entrepreneuriat chez leurs élèves.
Outre le fait de développer l’esprit d’entreprise chez les jeunes, le ministère de l’Éducation souhaite voir les établissements se lancer dans des micro-entreprises et venir de l’avant avec des projets qu’ils pourront commercialiser. « Même si le jeune ne va pas nécessairement se lancer dans le business, cela va l’aider à avoir cet esprit d’entrepreneuriat dans sa vie et son travail », estime-t-on.
Le curriculum de l’Entrepreneurship Education a déjà été développé par le Mauritius Institute of Education. Parmi les sujets qui seront bordés : « Creating your business », « Law and marketing », « Managing your business », « Financial statements » et « Health and safety ». Cette formation s’étendra aussi aux élèves du Prevocational Education, mais en version simplifiée.
Le ministre de l’Éducation Vasant Bunwaree a par ailleurs précisé que les heures de classes ne seront nullement perturbées par l’introduction de l’Entrepreneurship Education. Elle sera proposée deux fois par semaine lors des classes de Social Studies et des Activity Classes.