La cérémonie funéraire de Stacey Henrisson, retrouvée morte le 13 mai dans un ravin à Plaine Champagne après avoir été sauvagement tuée, s’est tenue en début d’après-midi du dimanche 10 juin en l’église anglicane St-Thomas de Beau-Bassin. Le cercueil a transité par une chapelle ardente et depuis 11h, proches parents et autres inconnus ont rendu tour à tour un dernier hommage à Stacey Henrisson.
A 14h, le cercueil, suivi d’un cortège clairsemé, devait quitter la chapelle ardente pour se diriger vers l’église St-Thomas où une cérémonie poignante, bien que sobre, a eu lieu. À l’arrivée de la dépouille, ce lieu de recueillement était bondé de gens. A l’extérieur, une foule compacte composée de jeunes, dont des amis et des anonymes, tenait à témoigner de sa sympathie à la famille endeuillée.
Un des faits marquants de ces funérailles est que Béatrice Rouillon-Sookur, la mère de Stacey Henrisson, a été conspuée. Ce qui n’a pas manqué de créer un sentiment de mal-être. Et ce, tout juste après l’inhumation de sa fille dans le caveau familial du cimetière paroissial.
Se fondant sur des informations fiables quant à un éventuel incident de ce genre, des éléments du poste de police de Beau-Bassin ont été déployés dans l’enceinte de l’église bien avant la fin de la messe.
La mère de la victime, conspuée à quelques mètres du caveau des Henrisson, a dû quitter les lieux dans une voiture sous escorte policière en vue d’éviter toute détérioration de la situation.