L’Association for the Protection of the Environment and Consumers, par la voix de son président Suttyhudeo Tengur, se félicite de la compétition qu’elle dit avoir constaté entre les supermarchés à la suite de la mise en place de l’observatoire des prix il y a trois mois, dont le troisième relevé a été rendu public la semaine dernière.
« Malgré les critiques de ses détracteurs, l’observatoire des prix semble faire son petit bonhomme de chemin en provoquant une compétition plus saine au niveau des grandes surfaces commerciales », se félicite Suttyhudeo Tengur,  président de l’Association for the Protection of the Environment and Consumers (APEC), qui commente le dernier relevé de l’observatoire des prix rendu public la semaine dernière.
Au 23 juillet dernier, le coût moyen des trois paniers (60 produits) de l’observatoire des prix s’élevait à Rs 4 289 contre Rs 4 510 en juin, soit une baisse de 2 %, selon Harish Bundhoo, président du comité de l’observatoire.
« Rien qu’après trois mois, l’exercice comparatif des prix commence à avoir un effet positif en faveur du consommateur, c’est-à-dire une baisse de 2 % du coût de la corbeille ménagère », fait ressortir le président de l’APEC.
Suttyhudeo Tengur dit avoir noté qu’une certaine compétition s’installe entre les supermarchés et que cela se traduit dans le changement de leur classement à l’observatoire des prix. « Ce qui est intéressant, c’est de noter l’esprit de compétition qui s’implante et le changement dans le classement. Score Jumbo de Riche-Terre passe de la neuvième à la deuxième place pour le mois de juillet. Ce qui traduit une meilleure compétitivité au niveau de ses produits. King Savers de Beau-Vallon et Lolo de Morcellement St-André se maintiennent respectivement à la première et la troisième place. Par contre, Dream Price passe de la deuxième à la 5e place et Super U de Grand-Baie dégringole de la 8e à la 15e place », précise le président de l’APEC.
De même, poursuit Suttyhudeo Tengur, à la suite de l’institution de l’observatoire des prix, il y a une certaine évolution dans les prix pratiqués par les commerçants dans les différentes régions du pays. « Port-Louis et Rivière-Noire demeurent les régions les plus chères avec la corbeille qui est respectivement de Rs 4 396 et Rs 4 426. Dans l’Est, Flacq demeure une région avec un coût moyen. La région la moins chère demeure le Sud avec les districts de Grand-Port et de Savanne où la corbeille est respectivement de Rs 4 150 et Rs 4 160 », élabore-t-il.
Selon le président de l’APEC, cette compétition s’engage au profit des consommateurs. Si Suttyhudeo Tengur se félicite de la distribution massive du tableau de l’observatoire des prix dans les gares routières, les hôpitaux, à travers les réseaux sociaux et à la télévision, il déplore toutefois l’état d’accessibilité des régions rurales à cette liste qui, selon lui, n’est pas assez. « Les responsables du ministère devront cibler les communautés rurales afin qu’elles soient au courant des grandes surfaces où elles pourront faire de meilleures affaires », conseille Suttyhudeo Tengur.
Pour les besoins de l’observatoire des prix, 22 points de vente ont été choisis pour s’assurer de la représentation de toutes les régions de Maurice et des grandes chaînes de vente. En outre, l’observatoire comprend trois paniers. Un premier panier de 40 produits sélectionnés parmi les produits alimentaires et d’hygiène les plus fréquemment achetés à Maurice. Le deuxième comprend 10 produits frais du marché local et le dernier, dix produits de détails variés.
Pour le troisième relevé, le coût des trois paniers varie d’un supermarché à un autre comme suit : de Rs 2 479 à Rs 3 034 pour les 40 premiers produits les plus couramment achetés ; de Rs 520 à Rs 731 pour les 10 premiers produits locaux ; et de Rs 740 à Rs 894 pour les dix produits variables. Pour le total des 60 produits, les prix dans les 22 points de vente varient de Rs 3 770 à Rs 7 585.
Selon une table du classement des supermarchés d’après l’APEC, les cinq supermarchés les moins chers sont dans l’ordre ascendant : King Savers (Beau-Vallon — Mahébourg), Jumbo (Riche-Terre), Loto (Morcellement St-André), Ébène Way (Ébène) et Dream Price (Chemin-Grenier). Les cinq les plus chers sont Shoprite (St-Jean, Quatre-Bornes), Kaddy Plus (Port-Louis), Sheridan (La Tour Koenig), Lo Yeung (Mahébourg) et Monoprix (Curepipe), le supermarché le plus cher du pays.