Poursuivie en Cour de district de Curepipe pour avoir obstrué un passage au marché de Vacoas, Devianee Ramchurn a obtenu le bénéfice du doute. La Senior District Magistrate du tribunal de Curepipe a donné gain de cause à cette vendeuse de vêtements au marché de Vacoas depuis 13 ans, soulignant les incohérences dans la version de la Poursuite.
Devianee Ramchurn a été verbalisée le 29 janvier 2013 par la Health Inspector Kamini Dhomun pour avoir obstrué un passage. Elle faisait l’objet d’une accusation de « failing to abide by the Vacoas/Phoenix (Market) Regulations 2012 ».
La Health Inspector avait indiqué en Cour avoir procédé à une inspection au marché de Vacoas/Phoenix le 29 janvier 2013. Elle devait constater que Devianee Ramchurn avait entreposé des boîtes contenant des vêtements dans l’entrée du marché, obstruant ainsi un passage. La marchande pour sa part devait nier les accusations en Cour, déclarant qu’il y avait des toxicomanes sous traitement de méthadone qui étaient venus au marché ce jour-là. Ces derniers se sont assis sur son étal et faisaient du bruit.
Bien que Devianee Ramchurn leur ait demandé de s’en aller à plusieurs reprises, ils étaient restés la et elle avait alors laissé ses marchandises dans leurs boîtes. Elle a soutenu ne pas vouloir prendre de risque car dans le passé elle avait été victime de vol. Quand la vendeuse s’est précipitée vers la Health Inspector pour lui raconter ce qui s’était passé, celle-ci l’a prise en contravention. La Senior District Magistrate Darshini Gayan a a ainsi accorde le bénéfice du doute a la vendeuse de vêtements, en relevant des incohérences dans la version de la poursuite. Selon la magistrate, Devianee Ramchurn a été verbalisée dans un premier temps pour avoir exposé ses marchandises sur le passage menant à l’entrée du marché, alors qu’elle a été poursuivie pour avoir obstrué un passage au marché de Vacoas.