Le 10e Forum économique des îles de l’océan Indien (FEIOI) s’ouvre demain à Moroni, aux Comores, et durera jusqu’au 25 octobre. Les milieux officiels indiquent qu’un nombre restreint de participants mauriciens, soit environ une dizaine de délégués, est noté pour la présente édition de cette manifestation économique, considérée comme la plus importante sur le plan régional.
Organisée conjointement par l’Union des Chambres de Commerce et d’Industrie de l’océan Indien (UCCIOI) et l’Union des Chambres de Commerce et d’Industrie (UCCIA) des Comores, avec le soutien de la Commission de l’océan Indien (COI), ce rendez-vous régional des opérateurs économiques, des décideurs publics, de représentants d’institutions régionales et internationales et d’experts est une occasion de faire le point sur divers sujets de coopération possible entre les îles et des opportunités à saisir dans divers domaines, et ce à partir de plusieurs ateliers thématiques. Le FEIOI est aussi marqué par des rencontres professionnelles directes (business-to-business), qui peuvent déboucher sur des projets de partenariat.
L’objectif principal de cet événement, indiquent les organisateurs, est le renforcement de l’intégration économique dans la zone océan Indien par la mise en réseau des chefs d’entreprise et le développement de partenariats. « Le FEIOI est l’occasion d’apporter une réflexion concrète sur les contraintes aux échanges commerciaux », fait-on ressortir. L’événement, ajoutent les organisateurs, vise à rassembler le plus grand nombre d’opérateurs privés et de décideurs économiques publics, ainsi que la société civile, autour des thématiques touchant le quotidien des acteurs économiques. Le nombre de participants ciblé est de 300.
La cérémonie d’ouverture officielle du forum est prévue demain après-midi. Sont notamment attendues des allocutions du président de l’UCCIA, du secrétaire général de la COI et du président du conseil régional de La Réunion. Des représentants des pays membres sont appelés successivement, vendredi et samedi prochains, à faire des présentations des opportunités d’affaires dans leurs pays respectifs. Le forum fera aussi un bilan et une évaluation des résultats des précédentes éditions.
Il est aussi prévu que les participants discuteront de sujets d’intérêt commun, tels la connectivité régionale, l’arbitrage et la médiation, la sécurisation des affaires, le concept îles Vanilles et les potentialités de l’écotourisme. On note également des présentations spécifiques par des organisations suivantes : Club Export Réunion (“La gestion des déchets et les synergies à développer dans l’OI”), SIB des Seychelles (“L’économie bleue et ses potentialités de développement”), Club export Mayotte (“Accès des entreprises à l’international, Normalisation et Appels d’offres internationaux”), Board of Investment de Maurice (“Les synergies à développer dans les TIC”) et EDBM de Madagascar (“L’entrepreneuriat féminin”). Par ailleurs, les participants discuteront du financement des projets par l’Agence française de développement, la COI et la Banque africaine de développement.