Le Premier ministre Navin Ramgoolam sera l’invité d’honneur des Seychelles à l’occasion de la célébration de la fête nationale de l’archipel lundi. Il quitte le pays samedi et devrait être de retour au pays mercredi.
Le Premier ministre, qui devait initialement se rendre au Brésil pour la conférence des chefs d’États Rio + 20, pourrait revenir sur sa décision. Il reviendra alors au ministre de l’Environnement Deva Virahsawmy de diriger la délégation mauricienne. Maurice compte présenter le projet Maurice île Durable aux chefs d’États à cette occasion.
La visite officielle du Premier ministre aux Seychelles fait suite à celle qu’a effectuée le président de la République des Seychelles le 12 mars à l’occasion de la fête nationale de Maurice. James Michel avait profité de l’occasion pour inviter le chef du gouvernement mauricien à Mahé.
Maurice et les Seychelles sont depuis mars les co-gestionnaires d’une zone maritime de 396 000 Km2, soit une zone du plateau continental des Mascareignes située au-delà de la zone économique exclusive des deux États insulaires. Deux accords en ce sens ont été signés le 11 mars par le Premier ministre Navin Ramgoolam et le président des Seychelles James Michel en présence du Deputy Commonwealth Secretariat Ransford Smith et du Legal Adviser du Commonwealth Joshua Brian. Ils portent respectivement sur l’exercice conjoint des droits souverains par Maurice et les Seychelles sur le plateau continental et sur la gestion des fonds marins du plateau continental.
En vertu de cet accord, Maurice et les Seychelles pourront exercer conjointement leurs droits souverains sur la zone commune du plateau continental.
L’extension du plateau continental permettra aux deux pays d’avoir accès aux ressources des fonds et du sous-sol marins dans une zone supplémentaire de 396 000 km2 sur le Plateau des Mascareignes selon les dispositions de la Convention des Nations unies sur le Droit de la Mer.
Ce dossier fera l’objet de discussions entre le Premier ministre mauricien et le président des Seychelles à Mahé la semaine prochaine.