Marine national Francaise

La frégate de surveillance Floréal de la Marine National Française a saisi 520 kg d’héroïne, le mardi 28 mai, dans la zone nord de l’océan Indien.

C’est en soutien direct de la TF150 (de lutte contre les trafics liés au terrorisme dans la zone nord de l’océan Indien) que la frégate, appuyée par son hélicoptère embarqué Panther, a pu réussir cette opération.

Selon un communiqué de presse du ministère des Armées française, le Panther, hélicoptère embarqué de la frégate, a détecté un boutre suspect naviguant dans une zone connue pour être fréquentée par les trafiquants.

Le Floréal a détecté à son tour, au moyen de son radar, le boutre suspect et s’en est rapproché dans la nuit. Il a obtenu alors l’autorisation de monter à bord pour lever le doute sur la nationalité du navire inspecté.

Une fois la sécurisation du boutre effectuée par l’équipe de visite du Floréal, les documents du bord ne permettant toujours pas d’établir sa nationalité, le navire a été déclaré « sans pavillon ».

« Au milieu d’une cargaison de ciment, une première cache d’héroïne a été découverte », indique le communiqué.

Les investigations supplémentaires ont permis de découvrir deux nouvelles caches portant à 434 le nombre de ballots détenus.

Au bilan, ce sont plus de 520 kg d’héroïne qui ont été saisis et détruits selon le principe de dissociation administrative par la frégate de surveillance Floréal.

Source : Ministère des Armées