En attendant la convocation de la prochaine réunion du Joint Working Group indo-mauricien sur le Double Taxation Avoidance Treaty (DTAT) en marge de la promulgation en Inde des Guidelines sur le General Anti-Avoidance Rules, le vice-Premier ministre et ministre des Finances Xavier-Luc Duval a eu des consultations de haut niveau avec son homologue indien Pranab Mukherjee. Cette séance de travail s’est déroulée à Washington en début de week-end où les deux ministres des Finances participent à la réunion conjointe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international. Entre-temps, à New Delhi, le secrétaire financier indien R.S. Gujral fait monter la tension avec des déclarations de presse ce matin au sujet de l’imposition de la Capital Gains Tax sur les transferts de fonds de Maurice. Au sein de l’Association of Trust and Management Companies, l’on préfère adopter une approche de « Wait and See » car les opérateurs du Global Business Sector se disent convaincus que la solution aux effets du GAAR se trouve « au plus haut niveau politique ».