Olivier Bancoult , président du Groupe Réfugiés Chagos

Le leader du Groupe Réfugiés Chagos (GRS), Olivier Bancoult, souhaite que le prochain gouvernement « prête une attention spéciale » au dossier Chagos. « Avec l’expiration de la résolution des Nations Unies le 22 novembre, les Chagossiens se préparent à une manifestation devant l’ambassade britannique. » Et d’ajouter : « Sa montre malonetete Angle. Nou deman lapopilasion vinn kondann nonrespe gouvernma britanik kont ban Sagosien, Moris ek Nasion Zini. »

Olivier Bancoult avance que « prosen gouvernma bizin donn dosie Sagos priorite », tout en rappelant la « détermination du GRS à se rendre aux Chagos » pour le relogement. « Nou pe prepar sa moman nou pou mont lor bato pou al rann enn omaz nou bann anset ek an mem tan prepar bann infrastriktir nou kapav met an plas », a-t-il déclaré au cours d’une cérémonie au port dimanche pour commémorer la déportation des Chagossiens. Cet événement s’est déroulé en présence du Premier ministre sortant, Pravind Jugnauth, et de sir Anerood Jugnauth.

Profitant de l’occasion, Olivier Bancoult a remercié sir Anerood Jugnauth, « qui n’a pas hésité à mettre sa toge pour plaider pour les Chagossiens ». Le leader du GRS a rappelé l’importance de cette cérémonie et, surtout, de rendre hommage « aux Chagossiens qui ont perdu la vie lors de leur déportation » à Maurice. « Ena bann paran finn antere dan Diego, Salomon, kot nou mem pa kapav al rann zot enn omaz. »

À noter que les invités ont déposé une gerbe au pied du monument commémorant la déportation des Chagossiens. Par la suite, la communauté chagossienne a jeté des fleurs à la mer pour rendre hommage à leurs proches enterrés aux Chagos.