L’ancienne juge Vidya Narayen a été choisie par le gouvernement comme nouvelle Ombudsperson for Children en remplacement de Shirin Aumeeruddy-Cziffra. Elle a prêté serment ce matin devant le président de la République sir Anerood Jugnauth.
Première femme juge de Maurice en 1993, Vidya Narayen reçoit une nouvelle fois les honneurs du pays en se voyant confier le poste d’Ombudsperson for Children. Elle a été la deuxième femme avocate après Mme Laure Pillay et la première femme Master and Registrar. En 1998, la nouvelle Ombudsperson for Children a aussi été la première femme à être chef juge par intérim.
Jusqu’à tout récemment, Vidya Narayen était responsable de la Sex Discrimination Division de la National Human Rights Commission. Dans le judiciaire, Vidya Narayen est réputée pour être une femme de caractère. La nouvelle Ombudsperson for Children est aussi un exemple de détermination. Après le décès de son père, elle est contrainte d’arrêter l’école pour aider sa mère, mais cela ne l’empêche pas de continuer à travailler à domicile pour prendre part aux examens du School Certificate.
Le diplôme en poche, Vidya Narayen décroché un poste d’enseignant au Collège Eden. Parallèlement, elle se prépare pour les examens de HSC. À la fin de 1964, la jeune femme quitte Maurice pour aller étudier le droit en Angleterre. En 1971, elle commence à exercer au barreau mauricien. À cette période, Mme Narayen sera également aux côtés de Shirin Aumeeruddy-Cziffra dans la lutte pour une meilleure condition de la femme à Maurice. Le hasard a voulu que trente ans plus tard, elle la remplace comme Ombudsperson for Children.