Après l’entrée en opération de la distillerie d’éthanol la semaine dernière, Omnicane se prépare à concrétiser le projet de “Carbon Burn Out” (CBO). Celui-ci consistera à réduire le carbone présent dans les résidus de charbon de la centrale thermique. Le produit fini sera mélangé au ciment et destiné au secteur de la construction.
Une chaudière “Thermax” sur mesure est actuellement en fabrication en Inde. Par la suite, une unité pilote de CBO, conçue spécialement pour Omnicane, sera mise sur pied avant son installation à Maurice. C’est ce qu’a expliqué Rajiv Ramlugon, Group Chief Sustainability Officer d’Omnicane aux membres des forces vives de L’Escalier.
Ce sujet suscite la préoccupation des habitants du village depuis quelques temps en raison de l’impact possible de l’enfouissement des cendres de charbon sur les nappes phréatiques. Rajiv Ramlugon a tenu à rassurer que tout est fait selon les normes établies et suivant les recommandations du rapport de l’Université de Maurice. Les cendres sont recouvertes d’un mètre de terre sur laquelle la canne est plantée. « L’enfouissement des cendres est une solution temporaire, l’unité de “carbon burn out” sera prête en 2015. Toujours est-il que nous prenons toutes les précautions nécessaires pour qu’il n’y ait aucun impact sur l’environnement. Les sites d’enfouissement se trouvent loin des rivières et des “boreholes”. De même, tous les sites sont répertoriés et il y a un suivi régulier. Toutes les informations sont communiquées au ministère de l’Environnement. »
Avec le CBO, c’est la valorisation des cendres qui sera privilégiée. Omnicane sera ainsi le premier à investir dans un tel projet à Maurice. Le CBO permettra de réduire le carbone présent dans les cendres de 20% à 5%. Le produit final sera mélangé au ciment et utilisé dans le secteur de la construction.
Une étude de faisabilité a été auparavant réalisée en 2009 de même qu’un “combustion test” en 2010. Omnicane a également signé un accord avec Holcim pour tester ce nouveau produit. Il est prévu de mélanger jusqu’à 15% du produit final du CBO au “bulk cement”.
La mise en place de la CBO est pilotée par Jérôme Jaen, responsable de la centrale thermique du groupe, et par Rajiv Ramlugon lui-même. La première phase des travaux débute cette année et l’unité de CBO sera prête en 2015.