La chance a été du côté de Subiraj Gujadhur lors du tirage au sort des lignes avec l’attribution des couloirs 1 et 2 à ses deux représentants. Ce qui fait que la troisième tentative pourrait être la bonne pour Hard Day’s Night, qui se pose comme le favori de cette deuxième manche du championnat des 4-ans.
Rien que six chevaux en lice, et là il faut dire qu’il a fallu que les entraîneurs Vincent Allet et Chandradutt Daby confirment la participation de leurs représentants pour que cette épreuve puisse avoir lieu. Il reste tout de même un petit hic car on n’est pas assuré qu’il n’y aura pas de retrait de dernière minute. Si tel est le cas, espérons que la Gambling Regulatory Authority saura faire preuve de bon sens et n’ira pas tête baissée avec en toile de fond sa méconnaissance de la chose hippique et tout ce qui concerne l’utilisation des droits de propriété.
Retournons vers la compétition. Si au prime abord on s’est dit que si les lignes étaient partagées, elles rendraient les courses plus intéressantes. Mais Dame Chance a été du côté de Subiraj Gujadhur et cela peut lui garantir le droit de décider de la marche à suivre. L’entraîneur est bien placé pour qu’un de ses engagés dirige les opérations. La question est de savoir lequel, encore faut-il qu’ils prennent un bon départ. Noah’s Ark portera des oeillères pour la première fois et il peut même prendre le risque de s’user prématurément, sans pour autant être monté de façon à lui ôter toute chance de l’emporter. On peut se permettre de dire qu’il se présente au départ avec une chance d’outsider seulement.
Hard Day’s Night a été essayé avec un Monty Roberts Blanket mardi matin et il a bien démarré, ce qui est de bon augure. Sera-t-il plus véloce que Speed Limit ou Memphis Mafia si jamais l’un des deux était sacrifié au profit de l’autre ? On ne pense pas que Ricky Maingard ou Subiraj Gujadhur choisira cette tactique suicidaire, mais il restera important que le commandement de la course ne soit cédé qu’après avoir fait travailler l’adversaire.
S’il n’y a pas photo entre Noah’s Ark et Hard Day’s Night, Speed Limit et Memphis Mafia se tiennent de près. Entre les deux, nous avons une petite préférence pour Memphis Mafia. On sait aussi que Speed Limit en était à sa reprise lors de la première manche et cela peut avoir joué contre lui. Le parcours, il l’a déjà abordé en Afrique du Sud. Si jamais il est contrait à faire l’extérieur, il faudra néanmoins qu’il y ait du rythme pour qu’il soit à son aise. Memphis Mafia s’est montré plus maniable et il affiche une très belle condition physique.
Ils ne seront pas que quatre en lice. Il y a aussi Netflix qui avait impérativement besoin d’une course pour son retour. Il avait été confronté à un petit ennui au pied. À sa dernière tentative, il a surtout couru pour retrouver ses bonnes sensations. Il sera bien placé de sa troisième ligne et paraît capable de retourner la situation en sa faveur.
L’engagement de Greatfiveeight est considéré comme une petite surprise. Surtout vis-à-vis de chevaux qui sont nettement mieux classés que lui à l’échelle des valeurs. Le fait d’avoir des chevaux rapides devrait faire son affaire car il n’aime pas être retenu dans un parcours. Reste qu’on ne le croit pas en mesure de vaincre à ce niveau.