What a horse ! Les superlatifs ne manquent certainement pas pour décrire le dernier tour de force réalisé par la nouvelle terreur des pistes. On le disait limité sur la distance, mais Kremlin Captain a démontré qu’il était bel et bien le digne fils de Captain Al en prenant facilement la mesure des ses demi-frères dans le championnat des 4-ans. Ce tournoi a d’ailleurs connu son dénouement avant même la tenue de la dernière manche puisque le petit protégé de Ramapatee Gujadhur ne peut plus être rejoint au classement. Who’s next ?, serait-on maintenant tenté de dire après qu’il ait signé sa sixième victoire consécutive sur notre turf.
Alors que Nordic Warrior dut s’employer pour surmonter le handicap de son couloir extérieur afin de mener les débats, Kremlin Captain parvenait sans grand mal à se mettre dans son sillage au premier passage du but. Captain Magpie, qui avait été l’auteur d’une mise en route moyenne, fut sollicité pour se rapprocher du pas mais fut condamné sur le flanc de la doublure de Ramapatee Gujadhur. Roman Manner trouva les barres en quatrième position à l’intérieur de Kimberly Al alors que Mr Leyend fermait la marche.
La tenue de certains protagonistes étant sujette à caution, Nordic Warrior ne se fit pas prier pour les mettre à rude épreuve et proposa ainsi un rythme effréné, couvrant même le premier kilomètre en moins de 59 secondes. Les conséquences de cette allure d’enfer étaient déjà visibles peu après le poteau des 600m quand Captain Magpie commença à perdre du terrain sur le meneur. Profitant du fait que la monture de Van Rensburg s’était quelque déportée sur sa gauche, Jeanot Bardottier déboîta Roman Manner alors que Kimberly Al eut lui le désavantage d’amorcer son attaque complètement en épaisseur pour contourner Captain Magpie qui n’était plus dans le coup. Kremlin Captain était pendant ce temps-là toujours en main sur les talons du meneur.
On crut dans un premier temps que Nordic Warrior était encore plein gaz à l’entame de la ligne d’arrivée mais il fut sans réaction au premier coup de cravache de Rye Joorawon. Pire, il vit Mr Leyend, Kremlin Captain et Roman Manner se rapprocher dangereusement. Une fois que Swapneel Rama eut refait ses rênes, Kremlin Captain laissa sur place ses adversaires avec une facilité déconcertante pour filer vers le but. Derreck David joua son va-tout sur Mr Leyend mais l’alezan ne fut pas en mesure de reprendre le gagnant. Roman Manner s’accrocha au deuxième accessit tandis que Nordic Warrior s’effaça complètement, perdant même le bénéfice de la quatrième place au profit de Kimberly Al. Captain Magpie termina, lui, au petit trot à plus de 21 longueurs du vainqueur.
En enregistrant sa septième victoire sur notre turf, Kremlin Captain met fin à tout suspense puisqu’il s’adjuge au passage le titre de meilleur coursier de 4-ans, et ce avant même la tenue de la dernière manche prévue sur 1850m. Si Roman Manner ne semble pas avoir été trop désorienté après avoir changé de yard en semaine, la grosse surprise est cependant venue de Mr Leyend qu’on n’attendait pas à ce niveau. La désillusion est, en revanche, venue de Nordic Warrior et Captain Magpie, deux coursiers qui avaient pourtant fait leur preuve sur la distance. Le premier nommé peut cependant invoquer le fait d’avoir perdu un fer en course pour expliquer sa contre-performance.
Avec cette nouvelle victoire dans une épreuve principale – sa quatrième depuis le début de la saison – Ramapatee Gujadhur consolide sa pole position avec Rs 3 694 500 de stakesmoney devant Gilbert Rousset et Ricky Maingard. Fort de son nouveau doublé, Brandon Lerena accroît son avance chez les jockeys avec 14 réalisations contre 12 pour Derreck David (auteur d’un triplé samedi dernier) et Jeanot Bardottier.