FILTERED BY DR ZOOM

Historiquement, le sexe «fort» ne serait pas parvenu à imposer sa domination au sexe «faible» s’il n’avait réussi à l’enfermer dans une idéologie, le mythe viriliste, qui allait servir de base à la construction d’un système politique, social et économique dont les femmes étaient, par nature, exclues: le système viriarical. La force de cette idéologie vient du fait qu’elle s’est construite, au fil des siècles, en combinant tous les arguments d’autorité et en manipulant habilement les symboles: la mythologie, la religion, la philosophie, le droit, la biologie et l’art se sont ainsi renforcés les uns les autres pour justifier et organiser l’asservissement d’un sexe par l’autre. Pour que les hommes changent le regard qu’ils portent sur les femmes, il faut qu’ils changent le regard qu’ils portent sur eux-mêmes.

https://www.letemps.ch/societe/olivia-gazale-on-ne-nait-homme-on-devient