Balram Beeharry-Panray, 52 ans, habitant Montagne-Longue, est actuellement sous les verrous, accusé d’être le cerveau derrière une série de vols de bijoux dans le nord de l’île. Quatre de ses complices, dont un bijoutier chez qui il écoulait son butin, ont également été appréhendés lors d’opérations menées par des limiers de la CID de Terre-Rouge menés par l’inspecteur Beeharry. D’autres arrestations sont à prévoir au fur et à mesure que cette enquête est approfondie et d’autres cas de vols élucidés.
Dans un premier temps, Balram Beeharry-Panray, qui a été arrêté le 16 novembre dernier, est passé aux aveux dans quatre principaux cas de vols, l’un au préjudice d’une habitante de Congomah dépouillée de ses bijoux d’une valeur de Rs 60 000 à son domicile le 7 octobre dernier, le deuxième rapporté par un entrepreneur de Mount avec des bijoux d’une valeur de Rs 140 000 volés le 21 octobre dernier, le troisième à d’Epinay avec un butin de Rs 50 000 au préjudice d’un fonctionnaire, et le quatrième avec pour victime un médecin et des bijoux de Rs 200 000 emportés.
Lors de son interrogatoire sur ces quatre cas, le suspect devait incriminer un dénommé Ahmad Riaz Ally Aungraheeta. Celui-ci devait même remettre aux policiers des bijoux en or d’une valeur de Rs 40 000.
La suite de l’enquête avec le même suspect Balram Beeharry-Panray a permis d’élucider une série d’autres cas de vols de bijoux dans le Nord encore en suspens. Trois autres suspects, dont Dilshad Bibi Peerthum et Ravin Dusruth, ont été interpellés pour possession de bijoux volés. Tous les suspects sont en détention policière actuellement.
Trois autres cas de vol, dont celui d’une valise contenant 113 bracelets de montres, 18 paires de lunettes et 1 150 autres bracelets de montres en cuir, ont été également résolus avec les confessions du cerveau présumé de Montagne-Longue.