Opera Mauritius prépare un mois d’octobre intense pour la formation lyrique, agrémenté de quelques rendez-vous concertants. Cette petite saison, censée préparer la « vraie saison lyrique » de l’année, permet aussi d’apprendre à écouter… en assistant par exemple aux auditions et des master classes ouvertes au public.
Pour changer des concerts et aiguiser sa sensibilité musicale, rien de tel que de voir un professeur de chant à l’oeuvre. Le Centre culturel d’expression française ouvre ses portes à une audition publique dès mardi et à une série de master classes, qui vont être animées par le professeur Rita Hirner-Lill, déjà connue à Maurice, ou par le baryton Michæl Kraus.
S’étant particulièrement fait remarquer dans le rôle de Papageno sous la direction de George Solti en 1990, ce chanteur d’origine autrichienne est attaché à l’opéra de Vienne. Titulaire de plusieurs prix prestigieux, il a accompli une carrière internationale exemplaire, avec plus récemment la création en première mondiale de Don Quijote en Barcelona, de José Luis Turina.
Pour les éventuels nouveaux candidats et aussi pour les spectateurs intéressés, l’audition se tient mardi 27 septembre de 20 heures à 22 heures. Les candidats devront interpréter un morceau classique de leur choix devant un jury composé de Rita Hirner-Lill, de Katrin Caine et du chef Martin Wettges. Des vocalises imposées seront également demandées aux postulants qui doivent s’inscrire auparavant auprès d’Opera Mauritius (tél : 466 9988).
Rita Hirner-Lill recevra chacun les candidats sélectionnés en master classes, également publiques, dimanche 2 octobre le matin, et samedi 8 octobre, de 16h à 20 h. Michæl Kraus interviendra quant à lui selon le même principe les 18 et le 22 octobre. Les élèves qui auront passé ces différentes étapes avec succès pourront alors participer à deux concerts : le 18 octobre, à 20 h à l’Alliance française pour ceux de Rita Hirner-Lill, et le 29 octobre au Mahatma Gandhi Institute pour ceux de Michæl Kraus.
Mais les mélomanes préféreront peut-être entendre uniquement l’interprétation que propose lui-même ce talentueux baryton, dimanche 9 octobre, de 18 h 30 à 20 h, à la salle de l’Alliance française. Le maestro Martin Wettges l’accompagnera au piano pour cette soirée consacrée à Schumann et Schubert.
Nous entendrons les chants de la série « L’amour des poètes » de Schumann et « Le chant des Cygnes » de Schubert, qui ont notamment pour point commun d’avoir été composés sur la poésie d’Heinrich Heine. Martin Wettges dirige aussi le 2 octobre à 17 h au CCEF un concert instrumental avec l’Opera Mauritius Youth Orchestra, autour d’airs de Mozart, Strauss, etc.