photo d'illustration

Dans la nuit de mardi à mercredi, la police de la Metropolitan Division (Nord), sous la houlette du surintendant Shyam Bansoodeb, a lancé l’opération “Dawn Attack”, qui a abouti à l’arrestation de 11 personnes, dont trois collégiens, recherchées pour divers délits. Les suspects sont attendus en justice aujourd’hui pour leur inculpation provisoire.

La CID de Port-Louis, qui a mené cette “special operation”, a bénéficié de la collaboration de la Crime Intelligence Unit (CIU), de l’Anti-Robbery Squad, du Groupement d’Intervention de la Police mauricienne (GIPM) et de la Dog Unit.

Ce groupe d’hommes était réparti en différentes équipes ayant pour tâche de mettre la main sur certaines personnes spécifiques. Les régions ciblées étaient Baie-du-Tombeau, Sainte-Croix, Plaine-Verte, Pailles, Roche-Bois et Vallée-Pitot. La CIU a pris en filature les suspects sur le terrain tout en relayant les informations aux autres unités.

La police a interpellé trois mineurs lors de cette opération. En effet, une collégienne de 14 ans et un autre de 15 ans, tous deux résidant Baie-du-Tombeau, sont soupçonnés d’avoir commis un vol par effraction chez un habitant de la localité.

Ils avaient emporté Rs 15 000 le 19 décembre 2018, somme qu’ils auraient, selon leurs dires, dépensée pendant les fêtes. Un autre jeune de 13 ans a, lui, été appréhendé à Batterie-Cassée.

Il a avoué avoir volé une somme de Rs 25 000 du propriétaire d’un commerce rue Louis Pasteur, à Port-Louis, le 11 décembre de l’année dernière alors que le plaignant l’avait employé avec ses deux amis comme travailleurs saisonniers pendant les vacances scolaires. Ses acolytes sont recherchés. Les suspects sont attendus en justice aujourd’hui pour leur inculpation provisoire.

À Roche-Bois, la police a fait une descente chez le récidiviste de 33 ans, qui a vite avoué avoir volé trois bonbonnes de gaz d’un dépôt rue Desbouchers dans la localité hier. D’ailleurs, les objets volés ont été récupérés chez lui.

Son complice, Fabrice Faron, 33 ans, qui l’avait aidé à transporter les objets volés, a également été interpellé. Par la suite, la police s’est rendue chez un autre “habitual criminal” de la localité, soit Jean Christophe Coojee, 34 ans, qui a un penchant pour les télévisions.

Les enquêteurs le soupçonnent d’avoir volé un téléviseur 32 pouces valant Rs 5 600 chez un habitant de l’endroit le 19 décembre 2018. Alors que le jour de Noël, le trentenaire a fait main basse sur un “home cinema” de Rs 30 000 chez un résidant d’Elizabeth ville, à Baie-du-Tombeau.

Par la suite, les policiers se sont rendus à Sainte-Croix, soit chez Ronnie Nadal, 23 ans, qui était recherché pour vol d’un haut-parleur dans une voiture en réparation dans un garage de la localité. Le suspect a également avoué son forfait, lequel a été commis lundi.

Ensuite, l’équipe a interpellé Toshmal Ramfoll, 38 ans, pour tentative de cambriolage chez un habitant d’Abercrombie le 2 mai 2018. Il avait endommagé une fenêtre, mais n’avait pu s’introduire à l’intérieur.

Mohammad Falyaad Peerbux, 27 ans, qui est en liberté conditionnelle après son arrestation en mars 2017 suite au cambriolage de la State Bank of Mauritius (SBM), où une somme de Rs 4,2 M avait été emportée, a de nouveau été arrêté.

Cette fois, la CID soupçonne cet habitant de Plaine-Verte d’avoir volé des bijoux et de l’argent dans une maison de la localité le 15 novembre 2018. Le préjudice s’élève à Rs 79 500. Son présumé complice, Mohammad Bashirudin Seenath, 44 ans, et lui avaient grimpé sur un balcon pour commettre ce vol par effraction.