En cette fin de semaine, un développement majeur est intervenu dans le dossier de la reprise d’Iframac Ltd avec le démantèlement de l’empire Rawat. Ainsi, un groupe sud-africain spécialisé dans la gestion et la maintenance de flotte de véhicules, FleetAfrica, en accord avec la Rose Hill Transport Holding Ltd (RHT Ltd), a soumis à la Financial Services Commission (FSC) une offre formelle pour la reprise des activités d’Iframac Ltd sans les trois franchises de prestige Mercedes-Benz, Mitsubishi et Peugeot. Cette proposition est à l’ordre du jour de la réunion du Board de la FSC annoncée pour cet après-midi avec le retour de mission du Chairman, le secrétaire financier, Dev Manraj. Le principal intérêt de la démarche de FleetAfrica, faisant partie du Super Group, cotée sur la Bourse à Johannesburg, est que tous les employés d’Iframac Ltd seront embauchés avec leur temps de service reconnu tout en accommodant la New Iframac Motors Ltd avec une Employee Share Option Participation. Un autre dossier chaud à l’ordre du jour du Board de la FSC porte sur les relations avec les Special Administrators de la BAI Co (Mtius) Ltd, qui sont en standstill mode depuis bientôt deux semaines.
Des recoupements d’informations effectués par Le Mauricien auprès de sources concordantes indiquent que FleetAfrica avait signifié un intérêt particulier dans la reprise d’Iframac dès le lancement de l’exercice d’Expression, notamment des séances de travail avec PwC, « the appointed administrators to understand the process of submitting an expression of interest ». Subséquemment, le groupe sud-africain devait abandonner les procédures vu que les franchises avaient été enlevées, faisant d’Iframac une coquille vide et dévidée.
Dans la proposition soumise à la FSC, la direction générale de FleetAfrica souligne d’emblée que « PwC had informed FleetAfrica that they would contact them in due course to let them know of developments relating to FleetMaster. Since the aforementioned meeting, nothing further had been heard from PwC, despite repeated follow-up calls ». Poursuivant, FleetAfrica avance à l’intention de la FSC que « we beg for your indulgence in this regard at a high executive level to consider the unsolicited proposal ».
Pour les besoins de cette offre de reprise des opérations d’Iframac, FleetAfrica s’est associée avec RHT Holding Ltd, société cotée à la Bourse de Maurice, et présente dans le transport en commun depuis 60 ans déjà. « FleetAfrica and RHT have agreed to form a company to jointly build a fleet management business, each bringing their expertise to bear ». En Afrique du Sud, FleetAfrica gère une Dealership Division avec d’importantes marques internationales allant d’Audi à Toyota en passant par Isuzu et Land Rover, entre autres.