Le troisième Special Administrator de BAI Co (Mtius) Ltd and Related Entities, Yacoob Ramtoola, s’est donné comme objectif de boucler d’ici la fin de la semaine le transfert des employés d’Iframac et de compléter le dossier de la prise en charge de la clinique Apollo-Bramwell après le transfert des Assets de la clinique à la NIC Health Care sous les précédents administrateurs, Mushtaq Oosman et Yogesh Basgeet. Entre-temps, les firmes intéressées à décrocher le Management Contract de l’ancienne clinique Dawood Rawat ont jusqu’à la fin de cette semaine pour faire acte de candidature suite à un exercice d’Expression of Interest sous la supervision de BDO.
Les représentants de la Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP) sollicitent une rencontre avec le ministre des Services financiers, Roshi Bhadain, en vue de régler tout le problème de la compensation à être versée aux 190 employés de Courts, licenciés depuis la fin de la semaine dernière. Les employés, victimes collatérales du Ponzi Scheme avec l’écroulement de l’empire Rawat, rejettent la proposition de quinze jours par année de service pour réclamer au moins un mois, soit le double. D’autre part, le Special Administrator a déjà abordé le chapitre des réclamations et des recouvrements avec des contacts auprès des bénéficiaires de la « générosité de Dawood Rawat » avec des millions de fonds détournés distribués. Ainsi, ceux faisant partie de l’axe Yukondale/Media Metrix Ltd avec un Financial Footprint de Rs 500 millions ont déjà retenu les services de conseils légaux pour parer à toute éventualité que ce soit sur le plan des réclamations ou encore le front des enquêtes au criminel au Central CID.
Ce matin, le Special Administrator se préparait à renouer contact avec les concessionnaires de Mercedes-Benz, sous le consortium CFAO/IMC, de Mitsubishi (groupe Leal) et Peugeot (Axess Ltd) et également MECOM pour finaliser cette répartition des membres du personnel de la firme Iframac. « Depuis vendredi, nous avons travaillé avec les sociétés concernées suite à l’accord intervenu. En principe, le groupe Leal et CFAO/IMC se partagent les employés presque à moitié/moitié sur la base des responsabilités assumées par rapport aux marques. Une quinzaine d’employés devront se retrouver avec Axess Ltd pour la marque Peugeot alors qu’au moins cinq seront employés par MECOM », a confirmé au Mauricien Yacoob Ramtoola.
Le calendrier de travail établi indique qu’une fois le classement de ces employés agréé, le Special Administrator prendra contact avec ceux concernés pour présenter les propositions officielles. « Nous avons pour objectif de tout boucler à la fin de cette semaine afin que les nouveaux arrangements puissent être opérationnels dès le début de la semaine prochaine », a-t-il ajouté.